Mbour Yewwi askan Wi aura finalement des candidats dans toutes les 16 communes du département !

04 - Novembre - 2021

Jusqu’à avant-hier, la coalition Taxawu Sénégal n’avait investi que trois candidats pour le scrutin municipal du 23 janvier prochain. Le candidat au poste de président conseil départemental non plus n’avait pas encore été désigné. Ainsi, dans 13 des seize communes, nous signalions que la première coalition de l’opposition à s’être formée en perspective des locales de 2022 traînait les pieds. Depuis hier, la liste des candidats têtes de listes majoritaires a été rendue publique.

Pastef, comme attendu, se taille la part du lion dans cette liste. Le parti d’Ousmane Sonko aura le privilège de conduire les listes de la coalition dans sept (7) des 16 communes.

Ce sont les communes de Fissel, Joal-Fadiouth, Mbour, Ndiaganiao, Sessène, Somone et Thiadiaye où respectivement Me Mbaye Sène, Papa Alima Guèye, Me Abdoulaye Tall, Bassirou Diomaye Faye, Djita Diome, Aldiouma Sow et Mbaye Diop ont été désignés têtes de listes majoritaires.

Vient ensuite le PUR qui hérite de Ngaparou, Poponguine –Ndayane, Saly Portudal et Sindia. La formation politique de Serigne Moustapha Sy a réussi à placer respectivement Babacar Diome, Daouda Thiandoum, Idrissa Mbengue et Ababacar Ndoye. Taxawu Sénégal vient en troisième position en termes de représentativité avec les communes de Diass, Malicounda et Nguéniène.

Ses hommes désignés sont respectivement Djiby Ciss, Demba Faye et Alioune Badara Sène. Il faut noter que Djiby Ciss est le fils du défunt maire de la localité, Al Samba Ciss, qui était le responsable régional de l’Afp (membre de Benno Bokk Yakaar), il est à la tête du mouvement « Solution » et avait même déclaré sa candidature sous cette bannière il n’y a pas longtemps.

Le Grand Parti avec deux représentants seulement ferme la marche. Comme attendu, le député Malick Guèye, responsable national des jeunes du parti, et Fallou Sylla, responsable départemental des jeunes, ont été investis respectivement à Nguékokh et à Sandiara.

Au conseil départemental, le choix s’est finalement porté sur Cheikh Tidiane Youm du PUR.
Ainsi, la première coalition de l’opposition à s’être constituée en direction de ces élections locales de 2022, a fini de régler cette délicate question du choix des têtes de listes au moment où c’est encore le statu quo chez les deux autres coalitions de la mouvance oppositionnelle, la Grande Coalition Guëm Sa Bopp et la Grande Coalition Wallu Sénégal.

Le Témoin
Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

16 - Janvier - 2022

A YEUMBEUL-SUD, HOTT ET GAYE MISENT SUR LE PORTE-À-PORTE POUR SÉDUIRE LES ÉLECTEURS

Amadou Hott, candidat de Benno Bokk Yaakaar (BBY, mouvance présidentielle) à la mairie de Yeumbeul Sud et son principal adversaire de la coalition Yewi Askan Wi, Bara Guèye,...

16 - Janvier - 2022

MARSASSOUM : LE MAIRE ANNONCE LA MISE EN CIRCULATION DU PONT POUR LUNDI

Marsassoum et environs vont définitivement sortir de l’enclavement, lundi 17 janvier. En effet, c’est ce jour-là que le pont qui y a été construit par le...

16 - Janvier - 2022

MERMOZ SACRE-CŒUR : PAPE DIOP PROPHETE CHEZ BARTH

On pensait que Mermoz-Sacré-Cœur était un pré-carré de Barthélémy Dias en tant que maire sortant de la commune, mais cette conviction a...

16 - Janvier - 2022

MOUSSA DIAKHATE : « PAPE DIOP EST LE MAIRE DES FEMMES »

« Ce que femme veut, Dieu le veut. » Si cet adage se confirme à l’occasion de ces élections locales alors le candidat Pape Diop pourrait être le prochain...

16 - Janvier - 2022

COMMUNE DE BEMET : NOUHA DANSO POURSUIT LA MOBILISATION

A Bêmet, commune de la région de Sédhiou, Nouha Danso multiplie les rencontres avec les populations en attendant le 23 janvier, jour de vérité. Hier encore,...