OPINION : LE COMPORTEMENT DE BARTHELEMY DIAS A LA DGE EST INSUPPORTABLE ! (PAR MAMA L. KONTE)

12 - Mai - 2022

Parce que se taire n'est pas permis, j'exprime mon indignation et ma crainte pour notre futur.
Le comportement hier, à la DGE, de M. Dias est insupportable !
J'ai eu l'impression que ce Monsieur à la limite d'un comportement schizophrénique a dépassé toutes les limites en agressant violemment nos forces de sécurité.
Heureusement pour lui que nous ne sommes pas dans certains pays que nous connaissons tous.
Certaines personnalités politiques qui ont pris l'habitude de penser qu'ils peuvent obtenir ce qu’ils veulent en établissant des rapports de forces se trompent lourdement.
Force appartient à la loi faut-il le rappeler.
Le Sénégal est notre bien commun que nous devons en permanence protéger.
Ceux qui veulent accéder au pouvoir doivent le conquérir démocratiquement dans le respect de nos lois et règlements.
Le pouvoir, Allah Swt seul le donne à travers l'expression des citoyens.
Comment se taire devant un tel comportement et de telles attitudes ?
Ce Monsieur a l'habitude de penser que le Sénégal lui appartient en oubliant que ma case en fait partie et c'est notre propriété et notre bien commun.
Effectivement, la question qui se pose est de savoir qui est ce Monsieur qui défie en permanence l'autorité de l'Etat ?
Un simple citoyen avec un mot de travers aurait écopé d'une mise en examen pour outrances et rébellion.
Afin d'éviter la rupture d'égalité des citoyens devant la loi, une suite judiciaire devrait être réservée à cette affaire.
Nous avons vécu la levée d'immunité parlementaire de certains députés quelques soient leurs appartenances politiques, au nom de quoi un Maire peut se permettre un tel comportement ?
M. DIAS, nos forces de défense et de sécurité mérite respect et vous ne pouvez pas vous en exempté.
L'article 49 du code électoral est clair et vous pouvez la relire plusieurs fois si c'est utile.
Vous faites partie des responsables de votre coalition mais vous n'êtes pas mandataire et donc faite confiance à ce dernier et à défaut récuser le mais respecter nos lois et règlements.
Encore comme à votre habitude, la facilité vous accusez son excellence le Président Macky Sall
Vous êtes complètement perdu cher Monsieur Dias.
Son excellence pour les fois qu'il a été concerné est descendu directement dans l'arène politique pour vaincre à plus de 58%des suffrages exprimés alors svp vous ne pouvez l'empêcher de travailler pour le bonheur des Sénégalais.
Faites-vous vraiment partie de ce peuple mâture et tolérant ?
Indigné et révolté par votre comportement, je condamne fermement avec la dernière énergie votre réaction indigne d'un républicain et de fait maire de Dakar.
M. Dias, nous peuple Sénégalais, vous disons « doyena », « yoni », ça suffit !
Citoyen
Mama Laguel KONTE

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

27 - Juin - 2022

Arrestation de Déthié Fall : Me Abdoulaye Wade envoie une délégation chez le mandataire de Yaw

Le Secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (Pds), Me Abdoulaye Wade, a envoyé une forte délégation au domicile...

27 - Juin - 2022

FAUT-IL SAUVER LE SOLDAT MACKY ? (PAR MOMAR-SOKHNA DIOP)

Au regard du nombre de morts, de blessés et de la très forte prolifération des violences politiques, nous ne devons plus nous poser la question à savoir s’il faut...

27 - Juin - 2022

Comment la Cena peut apaiser le climat politique (Ngouda Mboup)

Le climat politique peut être apaisé par la CENA qui peut bien saisir le ministre de l’intérieur et/ou le Conseil constitutionnel pour attirer leur attention sur le fait...

27 - Juin - 2022

« UNE FLAGRANTE ET INACCEPTABLE INGERENCE DANS LES AFFAIRES INTERIEURES » DU SENEGAL : BIRAHIM CAMARA SERMONNE MELENCHON ET OLIVIER FAURE

Les déclarations condamnables sans réserve de Melenchon méritent une riposte très forte de la direction intérimaire du Parti socialiste. Elles constituent une...

25 - Juin - 2022

MACKY SALL : LES PREMICES D’UNE FIN DE REGNE (PAR SEYBANI SOUGOU)

Les analystes politiques et les observateurs avertis l’ont parfaitement compris : Il y a comme une étrange atmosphère de fin de règne au Sénégal. De fait,...