REPORT DE LA PRESIDENTIELLE : UNE TROISIEME PERSONNE BLESSEE DANS LES MANIFESTATIONS DE VENDREDI A SUCCOMBE A SES BLESSURES

11 - Février - 2024

Le nombre de personnes tuées depuis le début de la crise liée au report de l'élection présidentielle au Sénégal passe à trois. Un jeune homme de 19 ans est mort samedi des suites de ses blessures reçues la veille lors d'une manifestation, à Ziguinchor, dans le sud du pays, ont déclaré dimanche 11 février à l'AFP des sources hospitalière et politique. Le manifestant "a reçu un projectile sur la tête et il est décédé de ses blessures à la réanimation hier soir", a déclaré un responsable hospitalier sous couvert d'anonymat.

"Il y a eu plusieurs blessés graves pendant les manifestations et l'un est décédé. Il a été atteint d'une balle à la tête", a affirmé pour sa part le coordinateur du parti de l'opposition Pastef à Ziguinchor, Abdou Sané.

Le mouvement de contestation ne faiblit pas au Sénégal, dans la tourmente depuis le report surprise de l'élection présidentielle. Une nouvelle manifestation lancée par un collectif de la société civile, Aar Sunu Election ("Protégeons notre élection") est d'ailleurs prévue mardi.

Une enquête ouverte sur la mort d'un étudiant à Saint-Louis
Une enquête a été ouverte après la mort vendredi d'un étudiant en géographie à Saint-Louis, dans des circonstances encore non élucidées. Le lendemain, un vendeur ambulant a succombé à ses blessures à Dakar, victime selon ses proches d'un tir de gendarme survenu dans les manifestations de vendredi.

Le président Macky Sall a pris de court tout le monde en reportant les élections à trois semaines du scrutin, une décision entérinée par l'Assemblée nationale qui a voté un ajournement de l'échéance électorale au 15 décembre, après avoir expulsé par la force les députés de l'opposition.

L'Assemblée a aussi voté le maintien au pouvoir de M. Sall jusqu'à la prise de fonctions de son successeur, vraisemblablement début 2025. Son deuxième mandat expirait officiellement le 2 avril.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

05 - Mars - 2024

Projet de loi d’amnistie : L’Assemblée nationale mise en branle

La fameuse loi d’amnistie, convoquée par Macky Sall, pour apaiser la tension politique à la veille de son départ du pouvoir, est actuellement dans les couloirs de...

05 - Mars - 2024

Rapport du dialogue remis au Président Macky Sall : La saisine du Conseil Constitutionnel, la prochaine étape

Le président de la République Macky Sall a reçu ce lundi le rapport du dialogue national qui lui a été remis par le ministre des Affaires Etrangères...

05 - Mars - 2024

Le journaliste Daouda Mine : "Le processus électoral va reprendre à zéro, si Macky Sall…"

C'était l'une des questions majeures lors du dialogue national : le processus électoral va-t-il se poursuivre ou sera-t-il recommencé ? Finalement, la première...

04 - Mars - 2024

Loi d’amnistie : le projet de loi déposé à l’Assemblée, la conférence des présidents se réunit ce lundi

Le projet de loi portant amnistie examiné et adopté en conseil des ministres mercredi dernier, est sur la table du Président de l’Assemblée nationale.Macky Sall...

04 - Mars - 2024

[Documents] Loi d'amnistie : Macky Sall dévoile les motifs

Le chef de l'Etat passe à l'acte. Macky Sall, qui dit tenir à l'appaisement de l'espace public sénégalais, a pris un décret, ce 1er mars, portant...