SI VOUS M’ELISEZ, JE VAIS INTALLER PARTOUT DES BORNES WIFI : LE REVE MAL PARTI DE CHEIKH MBACKE NDIAYE, CANDIDAT AU CONSEIL DEPARTEMENTAL DE KEUR MASSAR

17 - Novembre - 2021

Faut-il en rire ou en pleurer ? Face aux nombreux problèmes existentiels dont fait face la jeunesse de Keur Massar, le candidat dissident de BBY à la présidence du conseil départemental, Cheikh Mbacké Ndiaye, n’avait rien d’autres à lui proposer que de lui installer des bornes wifi. Du moins, c’est ce qu’il  a promis à des jeunes  lors d’une rencontre publique dont l’objectif était de  vendre son projet politique. L’assistance, sans doute sonnée par la légèreté du propos du candidat, a poussé des éclats de rire narquois. Si le candidat a dévoilé d’autres facettes de son programme, c’est celui concernant les bornes wifi qui fragilisé le sérieux de sa candidature aux yeux de beaucoup de participants.
Certes Cheikh Mbacké Ndiaye est un militant engagé aux côtés de Macky Sall, mais a-t-il les épaules suffisamment larges pour conduire aux destinées du nouveau département de Keur Massar ? La question fait sens si l’on s’en tient à la légèreté de ses propositions et à son manque d’expérience dans la conduite des affaires des collectivités locales.
Nul doute que son équipe va tenter de rectifier le tir et de donner de la consistance à son propos, conditions nécessaires pour intégrer le club très fermé des prétendants dits sérieux au fauteuil de président du conseil départemental de Keur Massar.
La sortie ratée, peu inspirée et politiquement contre-productive de Cheikh Mbacké Ndiaye va-t-elle profiter à Moustapha Mbengue, le candidat de la coalition BBY ? On peut répondre par l’affirmative car l’homme est un animal politique, un fin stratège et surtout un candidat expérimenté. Il peut donc légitimement dire aujourd’hui que le choix porté sur sa personne est justifié, que si Cheikh Mbacké Ndiaye n’a pas eu la bénédiction du président Macky Sall, c’est qu’à la bourse des valeurs, il n’y a pas photo entre eux.
Une chose que Cheikh Mbacké Ndiaye n’ignore certainement pas, en politique, l’erreur de paie cash !
Cheikh Sidou SYLLA/Cheikh Ndoye

 

Commentaires
1 commentaires
Auteur : Posté le : 17/11/2021 à 15h19
(5/5)

C'est une honte que de tenir de telles promesses à l'endroit de la jeunesse qui attend beaucoup plus des candidats.
Cela montre encore une fois à quel point BBY et ses militants manquent de vision et de projet pour le développement de notre département.

Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

27 - Janvier - 2022

CONSEIL DEPARTEMENTAL : MOUSTAPHA MBENGUE RECONNAIT SA DEFAITE ET FELICITE LE VAINQUEUR

La contestation par BBY de la victoire de YAW au conseil départemental n’aura duré que le temps d’une Rose. En effet Moustapha Mbengue a accepté sa défaite,...

27 - Janvier - 2022

À ZIGUINCHOR, LA VICTOIRE DE SONKO DOIT NOUS INTERROGER (PAR IBRAHIMA THIAM)

Ce week-end les élections municipales ont vu la victoire de l’opposition dans les villes de Dakar et de Ziguinchor, et en soi ce n’est pas une réelle surprise. A deux ans...

27 - Janvier - 2022

Macky Sall demande à ses ministres de se tenir prêts pour un éventuel remaniement

«Préparez vos dossiers. Le gouvernement aura un Premier ministre». C’est ainsi que le président Macky Sall a informé ses ministres mercredi, lors de la...

27 - Janvier - 2022

REVUE DE PRESSE : LES CONSÉQUENCES DES ÉLECTIONS LOCALES À LA UNE

Les quotidiens parvenus jeudi à l’APS continuent de commenter les résultats des élections locales de dimanche et leur impact sur la composition du paysage politique....

27 - Janvier - 2022

KEUR MASSAR NORD : ASSOME DIATTA CONTESTE LES RESULTATS ET DECIDE DE SAISIR LA COUR D’APPEL

Assome Aminata Diatta est enfin sortie de son mutisme pour se prononcer sur l’issue des élections dans la commune de Keur Massar Nord marquée par la victoire du candidat de...