Situation tendue au Sénégal: Les femmes de la Casamance alertent pour éviter un rebondissement du conflit armé

28 - Mars - 2023

La situation tendue qui prévaut actuellement au Sénégal et qui est en train de conduire le pays inexorablement vers un chaos préoccupe la Plateforme des femmes pour la paix en Casamance. Le collectif a fait une déclaration ce mardi pour exprimer ses inquiétudes par rapport à la situation dangereuse dans laquelle le pays est en train de s'enfoncer. À travers cette déclaration lue par Ndèye Marie Diédhiou, présidente de la dite Plateforme, les femmes de la Casamance indique que le contexte politico-judiciaire a fait naître une rupture de confiance, de plus en plus, caractérisée vis-à-vis des institutions et des divers régulateurs sociaux. Ndèye Marie Diédhiou relève que ''la situation, lourde de tous les dangers, est préoccupante. Deux camps s'opposent en toute radicalité avec un arrière fond de manichéisme profond, une césure grave sans précédent. Le niveau de crispation est si poussé, si prononcé qu'il ne laisse la place à aucune alternative. La sagesse populaire semble de moins en moins prépondérante. Les leaders qui jadis, agissent efficacement semblent ébranlés et sont dans l'expectative.
De l'avis de la présidente de la Plateforme des femmes pour la paix en Casamance, il précède l'impérieuse urgence d'une forte union, par delà toute obédience, pour appeler à la retenue, à la responsabilité, au respect de nos valeurs en ces moments inquiétants pour l'avenir de notre nation.
Madame Diédhiou souligne que, dans le cadre de la recherche de la paix en Casamance, beaucoup d'efforts ont été fournis par toutes les parties pour arriver à l'accalmie vécue actuellement dans la région, et elle invite à tous d'oeuvrer pour préserver ces acquis.
''Ici en Casamance, beaucoup d'efforts ont été fournis par les deux parties en conflit et les organisations de la société civile pour arriver à cette accalmie salutaire dans notre chère région. Il est donc de notre devoir, d'oeuvrer pour conserver ces acquis très importants du processus de paix en cours''. Elle poursuit pour dire qu'il est impératif de dépasser les positions partisanes et de s'élever au-dessus de la mêlée car la paix sociale et la quiétude incombent tous.
Et de lancer un appel à l'ensemble des segments sociaux, traditionnels et réligieux de la Casamance, au nom de la convergence des organisations de la société civile.
''La convergence citoyenne des organisations de la société civile lance un appel à l'ensemble des organisations de la société civile qui interviennent dans les régions de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda, à l'ensemble des chefs religieux et coutumiers de la Casamance, à la section régionale de l'Association des Aînés, à toutes les femmes des bois sacrés dans les départements de Ziguinchor, d'Oussouye et de Bignona, à toutes les associations religieuses ou de développement de femmes qui s'activent dans les trois régions de la Casamance, à tous les mouvements de femmes et de jeunes de tous les partis politiques qui développent leurs activités dans les trois régions de la Casamance ; à toutes les associations et mouvements associatifs de jeunes et à toutes les forces vives et personnes ressources préoccupées par la paix et la stabilité sociale pour élargir les bases et porter le projet de la convergence citoyenne, dans le cadre d'un vaste rassemblement dont la mission est de favoriser le dialogue entre les acteurs politiques et sociaux''.

Mamadou Alpha Diallo (infos15.com)

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

15 - Juin - 2024

Des manifestations contre l'extrême droite partout en France

Près de 250 000 personnes ont manifesté contre l'extrême droite en France, à l'appel notamment de cinq syndicats, d'associations et des partis de gauche membres du...

15 - Juin - 2024

Elections législatives : Nicolas Sarkozy critique la décision d'Eric Ciotti de s'allier au Rassemblement national

"Un déni de démocratie" pur et simple. L'ex-président de la République Nicolas Sarkozy critique durement la décision d'Eric Ciotti, président...

15 - Juin - 2024

Législatives : François Hollande justifie sa candidature en Corrèze au nom du PS par une "situation exceptionnelle" et la montée de l'extrême droite

"Si j'ai pris cette décision, c'est parce que j'ai estimé que la situation était grave." "A situation exceptionnelle, décision exceptionnelle", a déclaré...

15 - Juin - 2024

Prime Macron augmentée, délinquance des mineurs, environnement... Gabriel Attal dévoile le programme de la majorité pour les législatives

Triplement de la «prime Macron», rénovation de 300.000 logements et ouverture de 400 usines d'ici 2027... Le premier ministre Gabriel Attal dévoile dans la presse...

14 - Juin - 2024

Les Premiers pas de Diomaye Faye pour la recherche de la paix en Casamance

Les nouveaux dirigeants du Sénégal sont jusque-là peu bavards par rapport au brûlant ssujet lié au règlement du conflit casamançais qui demeure,...