LEGISLATIVES ENCO 2022 : LA CHERTE DES BILLETS D’AVION, PREOCCUPATION N°1 DES SENEGALAIS DE LA DIASPORA

11 - Juillet - 2022

Si le rôle des députés ou des candidats à la députation est, entre autres, de porter les doléances de ses mandants, alors le sujet relatif à la cherté des billets d’avion devrait être en bonne place dans le discours de campagne tant elle préoccupe nos compatriotes de la diaspora . En effet, depuis que Air Sénégal a succédé à la compagnie Corsair, les tarifs ont explosé, en été notamment. « On dirait que Air Sénégal et Air France travaillent main dans la main pour fixer les prix », dénoncent A. Gassama.
En juillet 2021, nous avions publié un article parlant de la cherté des billets, un an après, la situation reste en l’état. La création de la compagnie nationale Air Sénégal avait suscité moult espoir chez les Sénégalais de l’extérieur, à l’arrivée que de désillusions, avions nous écrit. « On pensait que les billets allaient être abordables avec Air Sénégal, mais on se rend compte que la compagnie nationale est en train de presser les Sénégalais de l’extérieur comme du citron », pestait Aïssatou Diop, qui disait avoir dépensé une fortune pour acheter son billet et celui de son fils.
En cette période estivale, les tarifs des billets ont littéralement explosé, il faut débourser parfois plus de deux mille euros par personne. Et comme les Sénégalais voyagent souvent en famille, la note devient fortement salée, écrivait infos15. « J’ai deux mois de vacances, mais je suis bloqué à Paris, les billets sont chers, on demande parfois quatre mille euros. C’est du racket », s’énervait Samba Guiro, coordinateur de la section Apr de Saint-Ouen. « Nous réclamons Corsair, c’était plus abordable. Nous sommes vraiment fatigués », avait-il ajouté. Un point de vue largement partagé par des Sénégalais de France.
C’est dire toute l’importance que les différents états-majors politiques devraient accorder à cette question qui préoccupe tant les Sénégalais de la diaspora. Pour l’heure, seule la coalition AAR Sénégal en a parlé, lors de sa récente conférence de presse. BBY n’en a pas parlé. On attend la première conférence de presse de Yewwi-Wallu pour voir si la question sera inscrite au menu du face-à-face avec la presse.
Pendant toute la période de la campagne électorale, infos15 évoquera des sujets qui intéressent à plus d’un titre la diaspora et scrutera les solutions ou les promesses faites par chaque coalition.
CSS

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

28 - Septembre - 2022

REVUE DE PRESSE: LA VIE CHÈRE ET D’AUTRES SUJETS À LA UNE

L’application des mesures annoncées par le chef de l’Etat dans le cadre de la lutte contre la vie chère et d’autres sujets sont à la Une des quotidiens...

28 - Septembre - 2022

MARY TEUW NIANE : «LA REVOLUTION AGRICOLE PASSE PAR LA REVOLUTION DES MENTALITES DE NOS AUTORITES »

Le professeur Mary Teuw Niane a réagi à la dernière sortie du président Macky Sall sur la cherté de la vie. «Le Président de la République a...

27 - Septembre - 2022

CHERTÉ DE LA VIE : MACKY SALL ANNONCE UNE SÉRIE DE MESURES

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a annoncé lundi, lors du lancement des concertations sur la lutte contre la vie chère, une série de mesures visant à renforcer le...

27 - Septembre - 2022

MACKY SALL RÉCLAME UNE CARTOGRAPHIE DU LOYER AU SÉNÉGAL

Le président de la République, Macky Sall, a demandé au Premier ministre, Amadou Ba de lui proposer avant le 20 octobre prochain un plan spécial sur la cartographie du...

16 - Septembre - 2022

GAZ : POSSIBLES ACTIONS DE DESTABILISATION DE LA RUSSIE AU SENEGAL ?

Face à la nouvelle donne géostratégique, le Sénégal est incité à redéfinir sa politique énergétique. A l’origine, les...