SNCF: dès jeudi, tous les retards de plus de 30 minutes seront indemnisés

29 - Novembre - 2016

"9 TGV sur 10 arrivent à l'heure chaque jour", aime à rappeler la SNCF. Pour les 10% des TGV et Intercités restant, si leur départ dépasse les 30 minutes, la compagnie ferroviaire devra dès jeudi procéder à une indemnisation des passagers.

Jusqu'ici, la SNCF dédommageait uniquement les trajets dont les retards de plus d'une demi-heure étaient causés par ses propres torts: elle ne prenait donc pas en compte les ralentissements dus à des conditions météorologiques, à des actes de malveillance (qui représenteraient un tiers des retards), à des accidents de passagers, d'animaux ou à des véhicules sur les voies.

"Le voyageur aura la garantie d'être remboursé dès lors qu'il y a un retard au-delà de 30 minutes et quel que soit le motif du retard", a indiqué la responsable. Elle souligne également que sa compagnie "va plus loin que la réglementation européenne" qui prévoit une compensation au-delà d'une heure de retard et non pas 30 minutes. "On a décidé de faire de cette garantie la meilleure garantie d'Europe", a résumé la responsable, en refusant d'indiquer le coût de cette mesure.

Dithyrambique, elle estime néanmoins que cette "avancée sensible pour les voyageurs", "plus avantageuse que chez les concurrents", "plus simple", "plus rapide" et "plus souple", pourrait servir "à 50% de voyageurs en plus". Autre acte de générosité de la compagnie: les montants de dédommagement sont eux aussi plus élevés que le prévoit le texte européen, entré en vigueur en 2009.

Ce dernier plafonne la compensation à 50% à partir de 3h de retard, alors que la SNCF prévoit une indemnisation de 25% du prix du billet pour un retard de 30 minutes à 2 heures, de 50% entre 2h et 3h et de 75% au-delà.

La démarche se veut rapide: dès l'arrivée du train, l'usager de TGV ou d'Intercités en retard pourra faire une demande de dédommagement sur le lien "garantie ponctualité" du site SNCF. "En 48h", s'est engagée la SNCF, il obtiendra "un bon d'achat et pourra l'utiliser "sur tous les canaux" et "en plusieurs fois s'il le souhaite".

AVEC AFP

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

14 - Juin - 2024

Pr Patrice Samuel Aristide Badji, agrégé des facultés de droit, Fsjp-Ucad : « La renégociation des contrats est possible à plusieurs conditions »

L’annonce de la production du premier baril de pétrole au Sénégal, mardi dernier, a fait renaitre le débat sur la renégociation des contrats...

14 - Juin - 2024

Projets GTA et Sangomar : Petrosen a déjà emprunté près de 900 millions de dollars à Woodside, Bp et Kosmos

La Société des pétroles du Sénégal, Petrosen, a concocté plusieurs prêts auprès des opérateurs pétroliers notamment Woodside,...

13 - Juin - 2024

Premier baril de pétrole sénégalais : Un échantillon présenté au Pr. Diomaye

Le Sénégal est désormais entré dans le cercle des pays producteurs de pétrole. Après l’annonce de la production du premier baril, un...

13 - Juin - 2024

Chasse aux impôts : Après le groupe Avenir communication de Madiambal Diagne, les comptes de Walfadjiri et de la RTS aussi bloqués

La direction générale des impôts et domaines (DGID) est déterminée dans sa chasse aux paiements des taxes. Après le groupe Avenir communication de...

13 - Juin - 2024

Croissance : Le Sénégal devrait atteindre un taux moyen de 7,4 % en 2024-2026 (Banque mondiale)

La Banque mondiale a relevé le caractère ‘’résilient’’ de l’économie sénégalaise au cours de l’année...