LES VOYOUS DE LA REPUBLIQUE

17 - Mars - 2023

Que l’exécutif cherche des voies et moyens illégaux pour écarter Ousmane Sonko de la course à la présidentielle de 2024, cette entorse aux règles élémentaires de la démocratie n’est plus un secret. Mais qu’il veuille froidement attenter à la vie du leader de Pastef pour atteindre son objectif, c’est un scénario que je n’ai jamais envisagé. Extrait manu militari de son véhicule par des policiers armés jusqu’aux dents, jeudi 16 mars, Ousmane Sonko a été embarqué de force dans leur Fourgon blindé. Direction : tribunal de Dakar. Pire, les policiers auraient tenté de l’empoisonner. Concrètement, le leader de Pastef a été aspergé d’un produit liquide, qui l’a vraisemblablement mis dans un état inquiétant. Malgré l’insistance et la détresse de sa famille, les policiers, comme des robots programmés par l’exécutif pour tuer, se sont catégoriquement opposés à son évacuation sanitaire. C’est tard dans la nuit, que l’opposant qui empêche Macky Sall de dormir à poings fermés, a été autorisé à quitter sa maison assiégée pour se rendre à une clinique.
Les voyous de la République (devenue bananière) ont-ils voulu attendre que le produit suspect fasse son effet dévastateur avant d’accepter son évacuation sanitaire ? En tout cas Sonko est en danger. Prions qu’il retrouve rapidement la pleine possession de sa santé. Faute de quoi, le pays pourrait brûler davantage ! Naturellement, Macky Sall et ses thuriféraires, qui n’hésiteront pas à l’abandonner si la situation dégénère, seront littéralement emportés par la déferlante dont ils sont à l’origine. Nous l’avons dit précédemment, la puissance de feu des forces de sécurité ne peut pas les mettre à l’abri de la furie du peuple souverain. Avant Macky Sall, il y a eu des dictateurs abominables, des tyrans sanguinaires. Qui ont pris leur peuple en otage des années durant. Déconnectés de la réalité, mégalos, pris par la folie du pouvoir et la vanité, ils se croyaient éternels et invincibles ! Mais quand le peuple a décidé de reprendre son destin en main, le pouvoir démentiel des dictateurs disparaît comme par enchantement. C’est là qu’ils réalisent l’hypocrisie de leurs courtisans ! C’est manifestement à la rencontre de ce destin, à l’issue tragique et humiliante, que Macky Sall va ! Malheureusement !
Est-il encore possible qu’il s’amende ? En tout cas pour bon nombre de Sénégalais, renoncer au troisième mandat et organiser une présidentielle transparente, ouverte à tous les candidats seraient des actes qui pourraient créer les conditions de son absolution.
Cheikh Sidou SYLLA

Commentaires
1 commentaires
Auteur : Posté le : 20/03/2023 à 15h42

Bonjour, je suis HUGO NEREA. Il est certain que cette information changera votre vie ou celle de votre proche. Ceci est un témoignage de la façon dont j'ai été guéri en utilisant les plantes médicinales du docteur White. Je n'ai jamais pensé que cela pourrait être possible parce que je suis une personne très sceptique. C'est médicalement impossible, me suis-je dit en voyant pour la première fois le témoignage d'une femme qui a été guérie du SIDA et du VPH par le docteur White. Son témoignage est venu à un moment où j'avais désespérément besoin de mettre fin à mes crises d'herpès régulières après avoir été fiancée à mon amant qui a arrangé notre mariage en 3 mois, vous comprendrez à quel point j'étais désespérée. Parce que j'étais confus, impuissant et prêt à manger mon propre excréteur pour guérir, j'ai décidé de lui écrire un e-mail. Drwhitethehivhealer@gmail.com d'où il m'a donné son numéro WhatsApp comme // +2349091844595. Pendant 4 ans, j'ai eu des douleurs et des démangeaisons autour de mes organes génitaux, des pertes suintantes incontrôlables et des cloques, sans parler de la douleur associée à la miction. Après avoir contacté le docteur White et lui ai parlé de ma santé. Il a promis de me guérir, après avoir fait tout ce qu'il m'a demandé de faire, il a préparé des cures à base de plantes et les a envoyées à mon adresse qui est arrivée le 5ème jour ouvrable. J'ai pris les médicaments selon les prescriptions, quelques jours après avoir utilisé les médicaments, j'ai remarqué un grand changement positif dans ma santé, aujourd'hui je suis guéri, je vis une vie normale, totalement exempt de ce virus et marié. Si vous avez des problèmes de santé, ou si vous voulez vraiment aider un malade, n'hésitez pas à contacter le docteur White. Mon expérience avec White m'a convaincu que certains humains sont plus doués que d'autres. On lui a fait confiance pour guérir ce qui suit...
VIH/SIDA, VPH, HERPES HÉPATITE, DIABÉTITE, CANCER,
CANDIDOSE, PROBLÈMES SEXUELS, GROSSESSE et plus

mon groupe Twitter Santé est @neareahh2

Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

10 - Juin - 2024

PRESSE-REVUE : Les quotidiens commentent la conférence d’Ousmane Sonko

L’édition de lundi de la presse quotidienne fait ses choux gras de la conférence animée la veille par le Premier ministre, au cours de laquelle Ousmane Sonko a...

10 - Juin - 2024

BOUGANE GUÈYE DANY S’EN PREND À OUSMANE SONKO : « REEWMI DAFA DIOMAYE ME DIT-ON, MOYTOUL MOU FAYE CI SAY LOXO »

«Ousmane Sonko doit comprendre que la communication de conquête repose sur des promesses, mais l’exercice du pouvoir exige des actes rapides et concrets. Les...

10 - Juin - 2024

SONKO TOUJOURS DANS LES COEURS ( par Mohamed GASSAMA)

Au vu de la luminescence des images de communion entre la jeunesse et le Président du « PASTEF », nous n’avons pu résister à la tentation de prendre notre...

10 - Juin - 2024

Morts de manifestants, crimes et tortures lors des évènements de 2021 à 2024 : Sonko promet des suites judiciaires et appelle à la patience

Ousmane Sonko a promis hier, dimanche, que les crimes et tortures commis lors des violentes manifestations qui se sont déroulées dans le pays de 2021 à 2024 et que la loi...

10 - Juin - 2024

Conférence de Sonko : La réplique de Bougane Guèye au leader de Pastef

Bougane Guèye Dany réagit suite à la conférence du premier ministre Ousmane Sonko. Le président de Geum sa Bopp estime que c’est pitoyable de menacer les...