MAMADOU TALLA : ’’L’ÉCOLE TRANSMET LE SAVOIR, LE SAVOIR-FAIRE, LE SAVOIR-ÊTRE’’

14 - Octobre - 2021

L’école vise à transmettre le savoir, le savoir-faire, le savoir-être, a affirmé le ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla, ce jeudi, jour de rentrée des classes pour les élèves.

Le ministre s’exprimait au CEM de Hann Bel Air, établissement dont les élèves, pour célébrer la fin de l’année scolaire, avaient déchiré leurs cahiers de cours, brûlé certains et vidé les poubelles dans les couloirs et la cour de l’école, dans une joie manifeste.

’’Les images que nous avons vues dans votre école et dans beaucoup d’autres du pays ne reflètent pas la vision que nous avons de l’école qui est de transmettre, le savoir le savoir-faire, le savoir-être. Une école où on apprend à l’élève la socialisation et où on prône la discipline’’, a dit le ministre.

M. Talla, qui s’exprimait lors de sa traditionnelle visite de supervision de la rentrée scolaire 2021-2022 axée sur le thème ’’Retour à nos valeurs’’, a souligné aussi que la citoyenneté part de l’école.

Il a rappelé que lors du séminaire de rentrée, le focus a été mis sur le retour aux valeurs de citoyenneté, mais aussi aux vertus qui ont manqué aux élèves, ajoutant que toute la communauté éducative est engagée à le faire.

’’Nous voulons une école de la réussite, stable, fiable qui ne peut être possible que si toutes les conditions sont réunies’’, a fait savoir le ministre devant les élèves du Collège d’enseignement moyen de Hann Bel air, la deuxième étape de sa tournée.

Les élèves ont présenté des excuses publiques devant le ministre.

’’C’est avec des regrets profonds que nous revenons sur la journée du 14 juillet dernier au cours de laquelle nous avions déchiré nos cahiers, vandalisé nos classes et piétiné nos tenues. Nous avons conscience d’avoir très mal agi, avons mesuré les conséquences et présentons nos plus sincères excuses et cela ne se reproduira plus’’, ont-ils dit.

Réagissant à ces excuses, Mamadou Talla a soutenu qu’il ne faut pas que la bonne réputation de cette école connue pour ses bons résultats soit ternie.

Avant l’étape de Hann Bel Air, le ministre s’était rendu à Ngor pour visiter une école bilingue où il a constaté le démarrage des apprentissages.

Le Daara moderne Daroul Imane de Sicap-Mbao a été la dernière étape de la tournée du ministre de l’Education nationale.

Après la rentrée de enseignants, lundi, c’est au tour des élèves de reprendre le chemin de l’école, ce jeudi.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

27 - Janvier - 2022

CHRONIQUE EDUCATION ET FORMATION : RESOUDRE LES REVENDICATIONS LEGITIMES DES ENSEIGNANTS ET S'OCCUPER DES VERITABLES PROBLEMES DE L'ECOLE (CHEIKH SIDOU SYLLA)

C’est déplorable ! Le débat qui agite le microcosme éducatif laisse à penser que notre école est à ses balbutiements. Pourtant, la première...

20 - Janvier - 2022

CHRONIQUE EDUCATION: CE QUE JE PENSE DES PROGRAMMES DES CANDIDATS AUX LOCALES

Les candidats aux élections territoriales du 23 janvier rivalisent de programmes pour améliorer les conditions d’études des apprenants. Malheureusement, les...

19 - Janvier - 2022

​Remous du système éducatif : Cusems et Saems en grève totale ce mercredi

Il n’y aura pas de cours ce mercredi dans les établissements secondaires. Le Syndicat autonome des Enseignants du Moyen Secondaire (SAEMS) et le Cadre unitaire des enseignants du...

13 - Janvier - 2022

CHRONIQUE EDUCATION : IL EST PLUS QUE NECESSAIRE DE REGULER LE SOUS-SECTEUR DE LA PETITE ENFANCE

Crèches, garderies, écoles maternelles, jardins d’enfants sortent de terre souvent au mépris des règles de sécurité et d’adaptation aux...

10 - Janvier - 2022

PETITE ENFANCE : MISSION FRUCTUEUSE DE MAIMOUNA CISSOKHO EN FRANCE

La Directrice de l’Agence nationale de la Petite enfance et de la Case des Tout-petits, Maïmouna Cissokho, est rentrée au Sénégal avec le sentiment d’avoir...