POUR MACKY SALL, "LA MEILLEURE DEMARCHE ETAIT DE NE PAS TENTER" UN TROISIEME MANDAT AU SENEGAL

21 - Septembre - 2023

Le président sénégalais Macky Sall a accordé une interview à France 24 et RFI en marge de la 78e session de l'Assemblée générale des Nations unies à New York. Il est revenu sur le coup d’État au Niger du 26 juillet déclarant que la solution diplomatique était privilégiée pour sortir de la crise, mais que l’option d'une intervention militaire était toujours sur la table. Concernant sa décision de renoncer à briguer un troisième mandat – après un septennat et un quinquennat – pour l'élection prévue en février 2024, il a rappelé que juridiquement, il en avait le droit, mais qu’il avait "un code d’honneur" qui l’empêchait de le faire.

Macky Sall a refusé de se prononcer sur l’emprisonnement de l’opposant Ousmane Sonko, déclarant qu’il ne pouvait le faire au regard de la procédure judiciaire qui était toujours en cours. Mais il a insisté sur le fait que la dissolution du parti d'Ousmane Sonko, le PASTEF, était justifiée, en raison de ses appels à "l’insurrection et à la destruction de l’État".

Enfin, Macky Sall a déclaré qu'il ne rejetait pas la possibilité d'assumer à l'avenir la responsabilité du poste de secrétaire général des Nations unies, si plusieurs pays le lui demandaient, même s'il ne considère pas que ce soit sa "vocation première".

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

01 - Mars - 2024

Front de résistance : Les politiques et la société civile se liguent contre Macky Sall

Le F24, le FC25, le FDD, Aar Sunu Élection, des candidats dits »spoliés » et des universitaires se sont regroupés autour d’un Front pour la résistance...

01 - Mars - 2024

Réintégration de Ousmane Sonko dans le fichier électoral : Le pourvoi de l’Etat du Sénégal sera examiné le 14 mars prochain

Condamné et radié des listes électorales, le juge de Ziguinchor avait ordonné la réintégration d’Ousmane Sonko dans le fichier avant...

01 - Mars - 2024

La loi d’amnistie ou le second assassinat des martyrs de 2021 à 2024

L’éventuelle validation par les parlementaires d’un projet de loi ayant pour objet l’amnistie des infractions consécutives aux manifestations politiques interroge...

01 - Mars - 2024

Robert Bourgi : «Ce que Macky Sall va faire à partir de ce lundi»

Le rapport des conclusions du dialogue national tenu lundi et mardi derniers à Diamniadio sera sur la table du Président Macky Sall, en début de semaine prochaine. La...

29 - Février - 2024

Conclusions du Dialogue et Date du Scrutin : Ce que Macky compte saisir le Conseil Constitutionnel

Le président Macky Sall va saisir le Conseil constitutionnel, après avoir reçu les conclusions du dialogue le 4 mars prochain. Il soumettra aux «sages» la question...