Serigne Mansour Djamil : « Je ne suis pas pour la limitation des mandats [..] ni pour la durée à 5 ans… »

31 - Janvier - 2023

Serigne Mansour SY Djamil n’est pas du genre a cacher son avis sur des questions essentielles. Abordant la question des mandats et de leur durée au Sénégal, le marabout chef de Parti dit être contre. C’était à l’occasion du Gamou de Louga en hommage à Serigne Mansour Sy Jamil.

Evoquant les relations d’amitié profondes qu’il entretient avec le Président Macky Sall, Mansour Sy Djamil a fait savoir que c’est « un ami de longue date, mais les vicissitudes de la vie m’ont un moment donné poussé à m’arrêter et réfléchir, car je n’avais pas l’impression de comprendre sa direction », rapporte Senego.

Il ajoute que sa « relation avec Macky Sall est particulière », sans omettre de rappeler que sa première rencontre avec Macky Sall a eu lieu au Qatar, alors que l’actuel locataire du Palais était Directeur de Petrosen, « il n’était ni ministre, ni député, ni Président de la République ».

Sur la question des mandats, le marabout nous rappelle cette anecdote révélatrice : « Un jour, je suis allé voir le président de la République, Macky Sall, pour discuter avec lui sur la question du Référendum. Je lui ai posé la question à savoir si réellement il voulait respecter son engagement de faire 5 ans au lieu de 7 ans, comme il l’avait annoncé devant les Sénégalais, mais il m’a répondu qu’il était toujours dans les dispositions de respecter cet engagement qu’il avait pris. Alors, je lui ai fait savoir que si au Sénégal, les marabouts sont très respectés, c’est qu’ils restent constants dans leur déclaration. Mais, puisqu’il avait déjà promis aux Sénégalais de faire 5 ans, je lui ai conseillé de le respecter, même si moi, je n’étais pas pour. Avant de me séparer de lui, je lui ai d’ailleurs fait comprendre que j’allais me battre pour le respect de la Constitution, afin qu’il fasse 7 ans. J’ai toujours été contre la limitation ou la diminution des mandats. Je me suis exprimé publiquement sur cela lors des Assises nationales. C’est pourquoi j’ai voté et fait voter contre le Référendum de 2016 ».

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

15 - Juin - 2024

Des manifestations contre l'extrême droite partout en France

Près de 250 000 personnes ont manifesté contre l'extrême droite en France, à l'appel notamment de cinq syndicats, d'associations et des partis de gauche membres du...

15 - Juin - 2024

Elections législatives : Nicolas Sarkozy critique la décision d'Eric Ciotti de s'allier au Rassemblement national

"Un déni de démocratie" pur et simple. L'ex-président de la République Nicolas Sarkozy critique durement la décision d'Eric Ciotti, président...

15 - Juin - 2024

Législatives : François Hollande justifie sa candidature en Corrèze au nom du PS par une "situation exceptionnelle" et la montée de l'extrême droite

"Si j'ai pris cette décision, c'est parce que j'ai estimé que la situation était grave." "A situation exceptionnelle, décision exceptionnelle", a déclaré...

15 - Juin - 2024

Prime Macron augmentée, délinquance des mineurs, environnement... Gabriel Attal dévoile le programme de la majorité pour les législatives

Triplement de la «prime Macron», rénovation de 300.000 logements et ouverture de 400 usines d'ici 2027... Le premier ministre Gabriel Attal dévoile dans la presse...

14 - Juin - 2024

Les Premiers pas de Diomaye Faye pour la recherche de la paix en Casamance

Les nouveaux dirigeants du Sénégal sont jusque-là peu bavards par rapport au brûlant ssujet lié au règlement du conflit casamançais qui demeure,...