Serigne Mansour Djamil : « Je ne suis pas pour la limitation des mandats [..] ni pour la durée à 5 ans… »

31 - Janvier - 2023

Serigne Mansour SY Djamil n’est pas du genre a cacher son avis sur des questions essentielles. Abordant la question des mandats et de leur durée au Sénégal, le marabout chef de Parti dit être contre. C’était à l’occasion du Gamou de Louga en hommage à Serigne Mansour Sy Jamil.

Evoquant les relations d’amitié profondes qu’il entretient avec le Président Macky Sall, Mansour Sy Djamil a fait savoir que c’est « un ami de longue date, mais les vicissitudes de la vie m’ont un moment donné poussé à m’arrêter et réfléchir, car je n’avais pas l’impression de comprendre sa direction », rapporte Senego.

Il ajoute que sa « relation avec Macky Sall est particulière », sans omettre de rappeler que sa première rencontre avec Macky Sall a eu lieu au Qatar, alors que l’actuel locataire du Palais était Directeur de Petrosen, « il n’était ni ministre, ni député, ni Président de la République ».

Sur la question des mandats, le marabout nous rappelle cette anecdote révélatrice : « Un jour, je suis allé voir le président de la République, Macky Sall, pour discuter avec lui sur la question du Référendum. Je lui ai posé la question à savoir si réellement il voulait respecter son engagement de faire 5 ans au lieu de 7 ans, comme il l’avait annoncé devant les Sénégalais, mais il m’a répondu qu’il était toujours dans les dispositions de respecter cet engagement qu’il avait pris. Alors, je lui ai fait savoir que si au Sénégal, les marabouts sont très respectés, c’est qu’ils restent constants dans leur déclaration. Mais, puisqu’il avait déjà promis aux Sénégalais de faire 5 ans, je lui ai conseillé de le respecter, même si moi, je n’étais pas pour. Avant de me séparer de lui, je lui ai d’ailleurs fait comprendre que j’allais me battre pour le respect de la Constitution, afin qu’il fasse 7 ans. J’ai toujours été contre la limitation ou la diminution des mandats. Je me suis exprimé publiquement sur cela lors des Assises nationales. C’est pourquoi j’ai voté et fait voter contre le Référendum de 2016 ».

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

29 - Février - 2024

Conclusions du Dialogue et Date du Scrutin : Ce que Macky compte saisir le Conseil Constitutionnel

Le président Macky Sall va saisir le Conseil constitutionnel, après avoir reçu les conclusions du dialogue le 4 mars prochain. Il soumettra aux «sages» la question...

29 - Février - 2024

Date de la présidentielle de 2024 : les conclusions du dialogue remises au président Macky Sall le 4 mars

Les recommandations issues du dialogue national seront remises au président de la République, Macky Sall, le 4 mars prochain. Le chef de l’Etat saisira, par la suite, le...

29 - Février - 2024

F24, FC25, Aar Sunu Election et universitaires : « Fippu » pour une Présidentielle avant le 2 avril

Le front de résistance « Fippu » (résistance), composé du F24, du FC25, de « Aar Sunu Election » et d’un groupe d’universitaires,...

29 - Février - 2024

Fin de mandat : Macky Sall confirme son départ le 2 avril par un tweet

Dans un tweet, ce jeudi, le Président sénégalais, Macky Sall, a réaffirmé sa volonté de quitter ses fonctions le 2 avril 2024. Cette date correspond...

29 - Février - 2024

Macky Sall au Conseil constitutionnel à propos de la présidentielle: ''la fixation de la date du scrutin est une prérogative exclusive à moi''

Le Président Macky Sall estime qu’il est le seul détenteur de la prérogative de choisir la date de la présidentielle. De ce point de vue, laisse-t-il entendre,...