Serigne Mansour Djamil : « Je ne suis pas pour la limitation des mandats [..] ni pour la durée à 5 ans… »

31 - Janvier - 2023

Serigne Mansour SY Djamil n’est pas du genre a cacher son avis sur des questions essentielles. Abordant la question des mandats et de leur durée au Sénégal, le marabout chef de Parti dit être contre. C’était à l’occasion du Gamou de Louga en hommage à Serigne Mansour Sy Jamil.

Evoquant les relations d’amitié profondes qu’il entretient avec le Président Macky Sall, Mansour Sy Djamil a fait savoir que c’est « un ami de longue date, mais les vicissitudes de la vie m’ont un moment donné poussé à m’arrêter et réfléchir, car je n’avais pas l’impression de comprendre sa direction », rapporte Senego.

Il ajoute que sa « relation avec Macky Sall est particulière », sans omettre de rappeler que sa première rencontre avec Macky Sall a eu lieu au Qatar, alors que l’actuel locataire du Palais était Directeur de Petrosen, « il n’était ni ministre, ni député, ni Président de la République ».

Sur la question des mandats, le marabout nous rappelle cette anecdote révélatrice : « Un jour, je suis allé voir le président de la République, Macky Sall, pour discuter avec lui sur la question du Référendum. Je lui ai posé la question à savoir si réellement il voulait respecter son engagement de faire 5 ans au lieu de 7 ans, comme il l’avait annoncé devant les Sénégalais, mais il m’a répondu qu’il était toujours dans les dispositions de respecter cet engagement qu’il avait pris. Alors, je lui ai fait savoir que si au Sénégal, les marabouts sont très respectés, c’est qu’ils restent constants dans leur déclaration. Mais, puisqu’il avait déjà promis aux Sénégalais de faire 5 ans, je lui ai conseillé de le respecter, même si moi, je n’étais pas pour. Avant de me séparer de lui, je lui ai d’ailleurs fait comprendre que j’allais me battre pour le respect de la Constitution, afin qu’il fasse 7 ans. J’ai toujours été contre la limitation ou la diminution des mandats. Je me suis exprimé publiquement sur cela lors des Assises nationales. C’est pourquoi j’ai voté et fait voter contre le Référendum de 2016 ».

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

10 - Juin - 2024

Sonko sur l’affaire Mame Mbaye Niang : « Ce dossier est maintenant sur ma table »

Le dossier Prodac, au cœur du feuilleton judiciaire entre Mame Mbaye Niang et Sonko, va connaitre des rebondissements. L’annonce a été faite par le leader du Pastef,...

09 - Juin - 2024

EMMANUEL MACRON ANNONCE LA DISSOLUTION DE L'ASSEMBLEE NATIONALE APRES LES RESULTATS DES EUROPEENNES, ET DES ELECTIONS LEGISLATIVES LE 30 JUIN ET LE 7 JUILLET

Emmanuel Macron a annoncé, dimanche 9 juin, la dissolution de l'Assemblée nationale, au soir d'élections européennes marquées par la large victoire de...

08 - Juin - 2024

LE PARTI SOCIALISTE FACE À L'HISTOIRE (Par Diabira Sikhou )

Les défis et les enjeux sont de taille aujourd'hui au Sénégal. Tout Sénégalais conscient et soucieux du devenir du pays et du peuple sait qu'il faut faire...

07 - Juin - 2024

Moundiaye Cissé : « Sur 326 partis politiques, 70 n’ont pas d’adresse connue, seuls 3 déposent leurs états financiers »

C’est une information qui va sans doute relancer le vieux débat sur la nécessité impérieuse de rationaliser les partis politiques au Sénégal. Selon...

07 - Juin - 2024

Guy Marius Sagna: "Nous avons changé de Président, de PM... mais le système est encore là"

"Ma lutte n'est pas contre des hommes, mais contre le système", cette phrase a caractérisé la politique d'Ousmane Sonko ces dernières années. "Changer le...