FRANCE : BAPTEME DU FEU POUR LE CANDIDAT AMADOU BA

09 - Décembre - 2023

Un séjour parisien pas comme les précédents ! Le Premier ministre, candidat de BBY à la présidentielle de février 2024, pour la première fois de son trajet politique, va présider un meeting en France, samedi 9 décembre, à Asnières près de Paris, précisément. La question que nous pourrions déduire de ce qui vient d’être dit est de savoir si le candidat déclaré de BBY trouvera la potion magique pour se faire une place confortable dans le cœur des militants de la majorité présidentielle, des Sénégalais de France en général, devrions-nous dire.
Le meeting sera certainement un succès populaire vu le statut de celui qui va le présider. L’histoire politique du Sénégal nous enseigne que les hommes du pouvoir trouvent toujours les stratégies les plus efficaces pour mobiliser du monde lors des meetings surtout en direction de la présidentielle. Mais comme en pédagogie, nous dirons que l’approche comportementaliste n’est pas suffisante pour évaluer l’adhésion des militants au choix d’Amadou Bâ comme candidat de BBY à la présidentielle de 2024. L’erreur serait donc de se contenter de la forte mobilisation des militants comme le seul indicateur de la « marche triomphale » du candidat de BBY. Car personne ne sait ce qui se joue dans la tête de la foule qui va prendre d’assaut le théâtre de l’évènement. Comme le préconisent les cognitivistes, il faut percer le secret de la « boîte noire » des militants pour savoir s’ils ont réellement adopté l’héritier désigné par Macky Sall.
Témoin de l’histoire, nous avons vu comment le président de la République, dans sa conquête du pouvoir, a tissé le rapport affectif avec ses militants de France. Cultivant la proximité, l’humilité et l’empathie, le président Sall avait réussi, sans le dire par des mots, à convaincre ses militants de France que leur destin était lié. Voilà pourquoi, en 2012, la majorité des Sénégalais de France l’a plébiscité, lors de la présidentielle. Amadou Bâ, lui, est perçu par les militants de l’APR/France comme un responsable politique distant. Inconnu du grand bataillon des inconditionnels de Macky Sall. Quels sont les actes qu’il va poser, les paroles qu’il va tenir pour se faire une place dans le cœur des militants de Macky Sall ? La tâche du candidat sera loin d’être une sinécure. Se réfugier derrière le président de la République est manifestement la stratégie mise en avant par le candidat. Si elle n’est pas à écarter par le revers de la main, cette stratégie n’est pas très pertinente pour créer une relation affective avec les militants. Le temps semble être le premier adversaire du candidat. Ses nombreux séjours en France auraient pu être des occasions pour tisser des liens avec la base, mais Amadou Bâ préférait manifestement se cacher dans son hôtel. On nous objectera sans doute qu’il ne voulait pas gêner le président Macky Sall. Alors si tel est le cas, au sommet de la hiérarchie de l’APR, on n’a pas été stratège.
Ce qui vient d’être dit montre toute l’importance de la « première apparition publique » d’Amadou Bâ en France. C’est son destin présidentiel qui se joue aujourd’hui, sommes-nous tenté de dire. Du moins pour ce qui concerne la France. Personnage distant, il doit nécessairement séduire les militants de Macky Sall bref, Amadou Bâ doit trouver la parade pour provoquer un coup de foudre et le gérer jusqu’à la présidentielle. C’est très certainement la voie du salut pour lui.
Cheikh Sidou SYLLA

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

05 - Mars - 2024

Projet de loi d’amnistie : L’Assemblée nationale mise en branle

La fameuse loi d’amnistie, convoquée par Macky Sall, pour apaiser la tension politique à la veille de son départ du pouvoir, est actuellement dans les couloirs de...

05 - Mars - 2024

Rapport du dialogue remis au Président Macky Sall : La saisine du Conseil Constitutionnel, la prochaine étape

Le président de la République Macky Sall a reçu ce lundi le rapport du dialogue national qui lui a été remis par le ministre des Affaires Etrangères...

05 - Mars - 2024

Le journaliste Daouda Mine : "Le processus électoral va reprendre à zéro, si Macky Sall…"

C'était l'une des questions majeures lors du dialogue national : le processus électoral va-t-il se poursuivre ou sera-t-il recommencé ? Finalement, la première...

04 - Mars - 2024

Loi d’amnistie : le projet de loi déposé à l’Assemblée, la conférence des présidents se réunit ce lundi

Le projet de loi portant amnistie examiné et adopté en conseil des ministres mercredi dernier, est sur la table du Président de l’Assemblée nationale.Macky Sall...

04 - Mars - 2024

[Documents] Loi d'amnistie : Macky Sall dévoile les motifs

Le chef de l'Etat passe à l'acte. Macky Sall, qui dit tenir à l'appaisement de l'espace public sénégalais, a pris un décret, ce 1er mars, portant...