Les budgets de l’Assemblée nationale, du HCCT et des institutions judiciaires connaissent une hausse

18 - Novembre - 2022

Les budgets de l’Assemblée nationale, du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT), du Conseil Constitutionnel de la Cour Suprême et de la Cour des Comptes connaissent une hausse. Seul le Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) qui n’a pas eu une hausse de son budget.

Le projet de budget de l’Assemblée nationale, pour la gestion 2023, est arrêté à la somme de 20 758 015 137 FCFA en Autorisation d’Engagement (AE) et 20 758 015 137 CFA en Crédit de Paiement (CP) soit une hausse de trois (3) milliards par rapport au budget de 2022 qui s’élève à 17.215.015.137 milliards FCFA.

Le budget du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) n’a pas connu une hausse. Le projet de budget du CESE, pour la gestion 2023, est arrêté à la somme de 7.541.040.284 milliards F CFA en AE et 7.541.040.284 F CFA en CP. Le budget 2022 s’élève à 7.541.040.284 milliards F CFA.

Le budget du HCCT connait une hausse par rapport au budget de 2022. Le projet de budget du Haut Conseil des Collectivités territoriales, pour la gestion 2023, est arrêté à la somme de 9 160 000 000 FCFA en AE et 9 160 000 000 FCFA en CP. Le budget de 2022 s’élève à 8.550.000.000 milliards F CFA

Par ailleurs, les budgets des institutions judiciaires ont connu une hausse. Le projet de budget du Conseil constitutionnel, pour la gestion 2023, est arrêté à la somme de 1 144 028 000 milliards FCFA en AE et 1 144 028 000 FCFA CP. Le budget de 2022 s’élève à 1.233.583.600 milliards F CFA, soit une hausse de 100 millions FCFA.

Le projet de budget de la Cour des Comptes, pour la gestion 2023, est arrêté à la somme de 10 530 981 575 FCFA en AE et 10 530 981 575 FCFA en CP, soit une hausse de 2 milliards de FCFA par rapport au budget de 2022 qui s’élève à 8.595.066.136 F CFA.

29 milliards FCFA pour la Primature

Le budget de la Cour Suprême connait une hausse d’1 milliard FCFA. Le projet de budget de la Cour Suprême, pour la gestion 2023, est arrêté à la somme de 3.315.088.622 milliards FCFA en AE et 3.315.088.622 en CP. Le budget 2022 est à 2.452.252.000 milliards F CFA.

Le projet de budget de la Primature, pour la gestion 2023, est arrêté à la somme de 29 451 920 235 FCFA en AE et 29 451 920 235 FCFA en CP.

Le montant de la Dette publique (Intérêts et commissions), pour la gestion 2023, est arrêté à la somme de 424 325 000 000 FCFA en Autorisation d’Engagement (AE) et 424 325 000 000 FCFA en Crédit de Paiement (CP).

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

08 - Décembre - 2023

Urgence carburant : Le Sénégal risque des perturbations avec une dette de 140 Milliards

L’État sénégalais est actuellement redevable de plus de 140 milliards de francs CFA envers les entreprises de distribution de pétrole. Le président de...

08 - Décembre - 2023

Hausse des taux directeurs de la Bceao : quand l’équilibre de l’inflation et de la déflation menace l’emploi !

La hausse de 25 points de base des taux directeurs de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao) à compter de ce 16 décembre va baisser...

06 - Décembre - 2023

Revue de presse: L’économie et la politique au menu des quotidiens

Les quotidiens parvenus mercredi à l’Agence de presse sénégalaise traitent de sujets ayant trait, entre autres, à l’économie et à la...

06 - Décembre - 2023

Inauguration 2ème Phase de P2ID : « la dette n’est ni un piège, ni un fardeau quand elle est investie comme nous le faisons » (Macky Sall)

À l’occasion de l’inauguration de la 2ème phase de la Plateforme industrielle internationale de Diamniadio (P2ID) qui s’étend sur 40 hectares avec le soutien...

06 - Décembre - 2023

Litige sur le bloc pétrolier attribué à Total : L'Etat du Sénégal évite une condamnation au CIRDI !

L’Etat du Sénégal vient d’éviter une condamnation au Centre l'International pour le règlement des différends relatifs aux investissements (Cirdi). Il...