Les budgets de l’Assemblée nationale, du HCCT et des institutions judiciaires connaissent une hausse

18 - Novembre - 2022

Les budgets de l’Assemblée nationale, du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT), du Conseil Constitutionnel de la Cour Suprême et de la Cour des Comptes connaissent une hausse. Seul le Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) qui n’a pas eu une hausse de son budget.

Le projet de budget de l’Assemblée nationale, pour la gestion 2023, est arrêté à la somme de 20 758 015 137 FCFA en Autorisation d’Engagement (AE) et 20 758 015 137 CFA en Crédit de Paiement (CP) soit une hausse de trois (3) milliards par rapport au budget de 2022 qui s’élève à 17.215.015.137 milliards FCFA.

Le budget du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) n’a pas connu une hausse. Le projet de budget du CESE, pour la gestion 2023, est arrêté à la somme de 7.541.040.284 milliards F CFA en AE et 7.541.040.284 F CFA en CP. Le budget 2022 s’élève à 7.541.040.284 milliards F CFA.

Le budget du HCCT connait une hausse par rapport au budget de 2022. Le projet de budget du Haut Conseil des Collectivités territoriales, pour la gestion 2023, est arrêté à la somme de 9 160 000 000 FCFA en AE et 9 160 000 000 FCFA en CP. Le budget de 2022 s’élève à 8.550.000.000 milliards F CFA

Par ailleurs, les budgets des institutions judiciaires ont connu une hausse. Le projet de budget du Conseil constitutionnel, pour la gestion 2023, est arrêté à la somme de 1 144 028 000 milliards FCFA en AE et 1 144 028 000 FCFA CP. Le budget de 2022 s’élève à 1.233.583.600 milliards F CFA, soit une hausse de 100 millions FCFA.

Le projet de budget de la Cour des Comptes, pour la gestion 2023, est arrêté à la somme de 10 530 981 575 FCFA en AE et 10 530 981 575 FCFA en CP, soit une hausse de 2 milliards de FCFA par rapport au budget de 2022 qui s’élève à 8.595.066.136 F CFA.

29 milliards FCFA pour la Primature

Le budget de la Cour Suprême connait une hausse d’1 milliard FCFA. Le projet de budget de la Cour Suprême, pour la gestion 2023, est arrêté à la somme de 3.315.088.622 milliards FCFA en AE et 3.315.088.622 en CP. Le budget 2022 est à 2.452.252.000 milliards F CFA.

Le projet de budget de la Primature, pour la gestion 2023, est arrêté à la somme de 29 451 920 235 FCFA en AE et 29 451 920 235 FCFA en CP.

Le montant de la Dette publique (Intérêts et commissions), pour la gestion 2023, est arrêté à la somme de 424 325 000 000 FCFA en Autorisation d’Engagement (AE) et 424 325 000 000 FCFA en Crédit de Paiement (CP).

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

04 - Mai - 2024

REVUE DE PRESSE : LE CONSEIL INTERMINISTERIEL SUR LA CAMPAGNE AGRICOLE 2024 ET LES PERSPECTIVES ECONOMIQUES DU SENEGAL A LA UNE

Les quotidiens dakarois parvenus samedi à l’APS consacrent pour l’essentiel leur Une au Conseil interministériel, présidé vendredi par le Premier ministre,...

03 - Mai - 2024

DETTE PUBLIQUE : UN ÉCART DE 38 MILLIARDS FCFA NON JUSTIFIÉ

L’audit financier de la dette publique 2018-2020 de la Cour des comptes et parcouru par Les Echos a relevé des difficultés de suivi des opérations bancaires de la...

01 - Mai - 2024

SENEGAL : LES REMISES EN CAUSE DU FRANC CFA DESSINENT TROIS SCENARIOS POSSIBLES »

Alors que plusieurs pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, parmi lesquels le Sénégal, le Burkina Faso, le Mali et le Niger, ont émis le...

30 - Avril - 2024

GTA : Le Sénégal et la Mauritanie ont demandé un audit après avoir constaté un surcoût

Le Sénégal et la Mauritanie ont demandé un audit du projet gazier Grande Tortue Ahmeyim (GTA) pour connaître les raisons du surcoût constaté sur les...

25 - Avril - 2024

La Douane exige la production d’une DPI pour toute importation supérieur à 500.000 FCFA

À compter du 1er mai prochain, la Douane sénégalaise exigera la production d’une Déclaration Préalable d’Importation (DPI) pour toute importation...