MFDC : Lettre ouverte de Mamadou Nkumah Sané à Adama Barrow

08 - Mars - 2017

Objet : Appel au Président de la République de Gambie Adama Barrow sur la situation des Refugiés Casamançais en Gambie

Monsieur le Président,

Ceci est pour attirer votre attention sur la situation des Casamançais qui se trouvent dans votre pays. Leur présence en Gambie est due, comme vous le savez, à la guerre que le Sénégal nous a imposée depuis 1982.
C'est cette guerre qui a provoqué la fuite massive de ces Casamançais pour trouver refuse en Gambie, qui les a accueillis à bras ouverts où ils vivent en harmonie avec la population gambienne sous la protection du Haut Commissariat aux Refugiés des Nations-Unies à Genève en Suisse de la Convention de 1951.
Ces Casamançais présents dans votre pays n'y ont jamais provoqué de troubles à l'ordre public depuis trois décennies et je souhaite qu'il en reste ainsi sous votre règne, Monsieur le Président.
Ces Casamançais ne rentreront chez eux que lorsque le conflit qui nous oppose au Sénégal trouvera une solution définitive permettant à la paix d'être rétablie sur l'ensemble de la Casamance.
Depuis la présence de ces Casamançais n'a entrainé aucun trouble en Gambie où ils vivaient et vivent toujours encore avec la population gambienne avec laquelle ils ont un lien multiséculaire de sang et d'histoire commune.
J'attire votre attention, Monsieur le Président, sur le risque que pourrait entrainer la présence dans votre pays des troupes de l'armée sénégalaise qui semble utiliser votre territoire pour lancer des actions militaires contre notre pays , la Casamance.
Si cette intention du Sénégal s'avèrerait être le cas, cela sera extrêmement grave et dangereux pour votre pays et apportera un problème entre nos deux pays puisque vous venez de signer un accord avec le Sénégal.
Pour l'heure, nous savons que la présence des forces de la CEDEAO dans votre pays est due au mandat donné par l'ONU, dû lui-même à la crise postélectorale qu' a connu votre pays.
Si les militaires sénégalais venus dans le cadre de la mission sortent de ce cadre et transforment cette mission pour lancer des attaques contre la Casamance, les conséquences dépasseront très vite les frontières de nos deux pays et la Casamance ne le souhaite et n'ose même pas l'imaginer, Monsieur le Président.
Monsieur le Président, n'acceptez pas que le Sénégal entraîne votre pays dans ce conflit militaire avec la Casamance dont il est le seul responsable. Jamais la Casamance ne souhaite et ne veut avoir de problèmes avec la Gambie d'Adama Barrow.
En espérant que cet appel sera entendu comme il se doit, Monsieur le Président, veuillez agréer, l'expression de mes sentiments les meilleurs.
Fait à Paris, le 6 Mars 2017.
Le Secrétaire Général et Représentant à l'Extérieur du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC ), Monsieur Mamadou Nkrumah Abou SANE.

 

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

21 - Septembre - 2020

Politique : Seydou guèye étale les carences de Sonko

Seydou Guèye n’a pas été tendre avec le leader du Pasteef. En effet, dans un entretien avec Vox Populi, le ministre conseiller en communication à la...

21 - Septembre - 2020

PAPA MASSATA DIACK : "L’ETAT DU SÉNÉGAL DEVRAIT PORTER PLAINTE CONTRE LA JUSTICE FRANÇAISE"

L’Etat du Sénégal devrait engager des poursuites contre la justice française qui est "en train d’outrepasser ses compétences" en portant atteinte à...

21 - Septembre - 2020

Crise malienne : Cheikh Tidiane Gadio désigné envoyé spécial de l’OIF

Le vice-président de l’Assemblée nationale, Cheikh Tidiane Gadio, a été désigné par la Secrétaire générale de la Francophonie,...

20 - Septembre - 2020

AYMEROU GNINGUE : “JURIDIQUEMENT, MACKY SALL PEUT BRIGUER UN 3E MANDAT…”

« Juridiquement , Macky Sall peut se représenter à la présidentielle de 2024. » C’est la conviction du président du groupe parlementaire Benno Bokk...

20 - Septembre - 2020

THIERNO BOCOUM : IDY DEVRAIT DOIT INCARNER LE CHEF DE L’OPPOSITION

Thierno Bocoum estime que Idrissa Seck est celui qui a la légitimité d’occuper le fauteuil de chef de l’opposition.Invité au Jury Du Dimanche (JDD), ce dimanche,...