REUNION DE LA DSE SOKHNA AWA DIOP MBACKE CRACHE SON VENIN SUR CHEIKH AGNE

19 - Septembre - 2019

Dans sa volonté de mettre en application les recommandations de Macky Sall, notamment la remobilisation du parti, le coordinateur de la DSE APR France, Ahmeth Sarr, a réuni quelques ténors du parti, mercredi 18 septembre, pour , dit-on, « laver le linge sale en famille » en attendant de faire face aux militants de base. L’occasion a été saisie par la présidente des femmes APR de France, Sokhna Awa Diop Mbacké pour vider son sac. Dans sa ligne de mire, un homme que beaucoup de militants et responsables du parti considèrent comme le principal « problème ». Il s’agit de Cheikh Agne.
Absent lors de la réunion, ses oreilles ont dû bourdonner inlassablement tant les missiles de Mme Mbacké avaient la puissance d’un volcan en éruption. D’autres intervenants, nous dit-on, ont confirmé l’attaque à l’arme lourde de la patronne du mouvement des femmes.
Ce qui est reproché à Cheikh Agne

Si Sokhna Awa Diop Mbacké a franchi le rubicon, c’est que Cheikh Agne a dépassé les bornes. « Ils entretenaient de bonnes relations, mais Cheikh est un manipulateur invétéré », explique une source.
Selon d’autres informateurs, Mme Mbacké considère Cheikh Agne comme responsable de tous les maux dont souffre le parti de Macky Sall en France. Plonglée dans une colère noire, elle l’aurait décrit comme un manipulateur, un opportuniste prompt à trahir ses « amis », a ourdir des complots pour atteindre ses objectifs bassement égoïstes.
Pour comprendre l’infidélité et l’opportunisme de Cheikh Agne, expliquent nos informateurs, il faut jeter un regard sur son passé récent. « Il avait soutenu le Comité de pilotage dans sa lutte contre Mme Mbacké ; aujourd’hui, il mène une guerre sans merci contre les femmes du Comité. Il avait vendu la candidature de Moïse Sarr au poste de coordinateur de la DSE avant de trahir ce dernier au profit de Ahmeth Sarr . Dès qu’il se rapproche de quelqu’un, c’est pour le trahir après. L’homme est sournois, c’est un monstre froid qui ne voit que ses intérêts. Je suis sûr que Ahmeth Sarr sera sa prochaine cible », explique un de nos informateurs.
« Son ambition aujourd’hui, c’est d’être consul général du Sénégal à Paris, s’il obtient ce poste, il n’hésitera pas de vendre ses compatriotes », jure un de nos interlocuteurs visiblement en colère.
Cheikh Sidou SYLLA

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

01 - Juillet - 2020

MATAR DIOP, ADJOINT AU MAIRE DE PIKINE : « TOUT LE MONDE VOUDRAIT ADHERER A NDAME »

C’est dans les mauvais moments qu’on reconnaît les hommes politiques qui travaillent pour les populations. Matar Diop en est un. En effet, pendant cette crise sanitaire qui a...

01 - Juillet - 2020

« TOUT ÇA POUR ÇA » DIRAIT-ON SUR LES MESURES DE LUTTE ANTI-COVID-19

Nous sommes passés des mesures de rigueur le 23 mars à celles de relâchement le 11 mai pour finalement assister à leur levée pure et simple ce 29 juin 2020. Les...

01 - Juillet - 2020

CORONAVIRUS : LE GESTE-ARRIERE DE MACKY INDEXE

La levée de l’état d’urgence décrété dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus n’a pas laissé la classe politique...

01 - Juillet - 2020

GOUVERNEMENT : LE CONSEIL DES MINISTRES SE TIENT EN MODE VISIOCONFERENCE

Le Président en quatorzaine à Mermoz, tout comme certains ministres qui ont été en contact avec une députée testée positive, le conseil des...

30 - Juin - 2020

DISCOURS DU PRESIDENT MACKY SALL : LA REACTION DE MOUSSA BEYE, CERCLE DES CADRES DE L’ACT

Le cercle des cadres de l’Alliance  pour la Citoyenneté  et le Travail  (ACT) a analysé le discours du chef de l’État tenu ce mardi 29 juin. Les...