Bourses des étudiants inscrits à l’étranger : la commission se réunira bientôt pour statuer (ministre)

09 - Juillet - 2024

La commission d’attribution des bourses socio-pédagogiques aux étudiants sénégalais inscrits à l’étranger se réunira bientôt pour rendre publique la liste des bénéficiaires, a annoncé le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Abdourahmane Diouf.

Cette commission “sera organisée très bientôt. Ce que je demande aux étudiants qui sont à l’étranger, c’est d’être patients, nous sommes en train de mettre en place des dispositifs qui nous permettront, au-delà du simple paiement des bourses, de le faire dans des délais extrêmement raisonnables, avec un système plus organisé et un peu plus fluide”, a-t-il promis.

Il s’entretenait avec des journalistes de l’APS et du quotidien national Le Soleil, au terme d’une tournée qu’il a effectuée dans les huit universités publiques du Sénégal, après son installation à la tête du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, début avril.

Selon Abdourahmane Diouf, la non-disponibilité des bourses socio-pédagogiques des étudiants à l’étranger est liée à des questions budgétaires.

“D’habitude, pour les bourses à l’étranger, la commission se réunissait au plus tard au mois de mai. Nous sommes arrivés au mois d’avril, il y a eu un gap d’un milliard de francs CFA que nous devons trouver, et tant que nous n’avons pas la garantie d’avoir cette enveloppe, nous ne pouvons pas nous permettre de faire une commission”, a-t-il expliqué.

“Nous sommes en train d’y travailler, et les pistes ont été identifiées. Je pense que très prochainement cette réunion se tiendra pour choisir cette liste”, a assuré Abdourahmane Diouf.

Le ministère veut d’abord s’assurer d’avoir la couverture budgétaire, avant les délibérations de la commission d’attribution.

“Ce n’est pas une session qui est annulée mais une session qui est reportée. Il faut comprendre que nous sommes un nouveau gouvernement qui vient d’arriver, il y a un passif, et nous travaillons à résorber ce passif. Si nous avions trouvé ce budget disponible, nous aurions tenu la commission d’attribution automatiquement”, a-t-il expliqué.

Il a dit avoir choisi “l’option de la prudence de ne pas désigner des boursiers qui vont attendre d’être payés alors que le budget n’est pas disponible”.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

13 - Juillet - 2024

France: le taux de réussite au bac s'élève à 91,4% après les rattrapages

Au baccalauréat 2024, quelque 684 200 candidats ont été reçus après la session de rattrapage, soit un taux de réussite de 91,4%, en hausse de 0,4 point...

12 - Juillet - 2024

Education au Sénégal : les chantiers de titan de Diomaye

Même si beaucoup d’efforts sont consentis dans le secteur de l’éducation, il n’en demeure pas moins que des difficultés persistent. Au cours des cent premiers...

10 - Juillet - 2024

Entrée en classes préparatoires du Sénégal : les bacheliers sénégalais ayant obtenu une mention « Très bien ou bien » invités à soumettre leurs candidatures

A travers un communiqué rendu public, le Ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation, invite les bacheliers sénégalais...

09 - Juillet - 2024

Bourses des étudiants inscrits à l’étranger : la commission se réunira bientôt pour statuer (ministre)

La commission d’attribution des bourses socio-pédagogiques aux étudiants sénégalais inscrits à l’étranger se réunira bientôt pour...

09 - Juillet - 2024

Stabilisation de l’année académique : les résultats “seront visibles en octobre 2025”, promet Abdourahmane Diouf

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation se donne un délai de 15 mois, à partir de juillet 2024, pour arriver à...