Aliou Sall-BBC : JAS demande au frère du Président de démissionner…

10 - Juin - 2019

« Le Mouvement J’aime le Sénégal (JAS) soutient le maire de Guediawaye et croit à son innocence« , peut-on lire dans une note parvenue à senego. Mais son président, Moulaye Camara, demande à Aliou Sall, cité dans une affaire de corruption, de « démissionner de sa charge de Directeur de la Caisse des dépôts et consignation, CDC ». Afin de mettre à l’aise le Président Sall.

« Cette démission n’est ni un aveu, encore moins une défaite politique, mais un acte de grandeur républicaine. Évitons de faire du fanatisme politique, les accusations sont graves et menacent la stabilité du pays et peuvent même altérer la sérénité du dialogue national lancé récemment et qui a suscité beaucoup d’espoirs pour un consensus autour des grandes questions de l’heure« , a réagi le mouvement JAS.

« Son courage de porter cette affaire devant les tribunaux est à saluer, mais cela ne suffît pas. La démission sera un acte majeur qui pourra apaiser la situation et mettre à l’aise le Président Macky Sall« , conclut Moulaye Camara.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

15 - Juin - 2019

L’HEURE DE L’ « ALIOU SALL GATE » (PAR IBRAHIMA THIAM)

Avec le développement de l’affaire liée au marché du pétrole avec la société Pétro Tim, on peut désormais parler d’un «...

15 - Juin - 2019

PDS : le cas Oumar Sarr pose problème

Au sein du Parti démocratique sénégalais (Pds), l’on guette toujours la sanction d’Oumar Sarr. Mais, selon L’Observateur, certains responsables...

15 - Juin - 2019

CHRONIQUE DES MENSONGES ORGANISES ET BALAI DES DÉFENSEURS MALVENUS

La défaite retentissante a crée un profond sentiment de honte et de déni dans le camp de l’opposition et des civils opposants sénégalais. A peine...

15 - Juin - 2019

Aly Ngouille Ndiaye, au centre d’un nouveau désaccord !

Réunis hier, vendredi 14 juin, les acteurs n’ont pas pu s’accorder sur le moyen de transmission du rapport final au président de la République. L’opposition...

15 - Juin - 2019

Histoire de la famille au cœur du pouvoir: tout a commencé avec les présidents Senghor et Diouf

Macky Sall et Abdoulaye Wade sont critiqués par bon nombre de sénégalais qui les accusent d’avoir impliqué leur famille dans la gestion des affaires publiques du...