APR/FRANCE : MACKY SALL POURRAIT SEVIR CONTRE DES RESPONSABLES QUI NE MOUILLENT PAS LE MAILLOT

11 - Octobre - 2017

Le président de la République pourrait sévir contre certains responsables de l’APR/France qu’il a casés. Macky Sall, renseignent nos sources, serait déçu par leur passivité. Pas d’intervention dans la presse encore moins dans les réseaux sociaux pour défendre le pouvoir.
En clair, ils ne prennent aucune initiative pour contribuer à la bataille pour la conservation du pouvoir alors que le patron de l’APR se dirige vers une présidentielle qui risque d’être très ouverte.
« Le président de la République leur a donné des postes de responsabilité, mais ils ne mouillent pas le maillot pour le parti. Cette situation ne peut pas continuer, c’est la raison pour laquelle, il se susurre que le patron pourrait prendre des décisions fortes à leur encontre », explique une de nos sources sous le sceau de l’anonymat.
« Il y a des responsables qui se battent nuit et jour pour le parti alors qu'ils n’ont rien reçu. Le président a compris que s’il ne fait rien, ces derniers pourraient crier à l’injustice », confie un autre informateur.
Effectivement, ils sont nombreux des cadres compétents de l’APR/France qui s’illustrent, par leurs écrits, dans le SAV (Service après-vente) de l’action gouvernementale même s’ils n’ont pas été invités au partage du gâteau présidentiels. On peut citer pêle-mêle : Dr Souleymane Diallo, Ben Yahya Sy, Emile Bakhoum, Abdou Fleur, Dr Omar Ndiaye de Tours, Momath Ndiaye, coordinateur de la section APR d’Aix-en Provence ; Dr Sidy Tounkara, Souwaïbou et Lassana Koïta, Abdourahmane Bâ d’Evreux, la liste n’est évidemment pas exhaustive.
Qui sont donc ces responsables de l’APR/France qui seraient dans le viseur du président Sall ? Nos informateurs n’ont pas souhaité décliner leur identité. « Ils se reconnaîtront », lâche l’un d’entre eux.


Cheikh Sidou SYLLA

Autres actualités

19 - Janvier - 2018

PRÉSIDENTIELLE 2019 :DES EXPERTS CLARIFIENT LE DEBAT

Le débat autour de la candidature unique à la présidentielle de 2019, agité ce temps-ci au sein de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal et mettant en scène...

19 - Janvier - 2018

Reprise des concertations sur le processus électoral: LA SOCIETE CIVILE ENTRE EN JEU POUR LEVER LES BLOCAGES

Le parrainage et le bulletin unique constituent les principales sources de blocages des concertations sur le processus électoral. La société civile a jusqu’à...

18 - Janvier - 2018

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU 17 JANVIER 2018

Le Président Macky Sall a réuni le Conseil des ministres, mercredi 17 janvier à 10 h, au Palais de la République. A l’entame de sa communication, le chef de...

18 - Janvier - 2018

Nouvelle mission de la CEDEAO à Bissau

La visite survient au lendemain de la publication du décret présidentiel entérinant la démission du Premier ministre Umaro Embalo Cissoko. Dirigée par le...

18 - Janvier - 2018

LA FEDERATION DE L'UFDG DE CASAMANCE ACCUEILLE DES VAGUES DE NOUVEAUX MILITANTS

La nouvelle Fédération de l'Union des forces démocratiques de Guinée (Ufdg) de Casamance n'arrête pas d'accueillir de nouveaux militants qui viennent grossir ses...