Bordeaux : forte mobilisation au meeting de BBY

17 - Juillet - 2017

Une démonstration de force, signe de la bonne santé de la Coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) dans le département Europe du Nord, du Centre et de l’Ouest (ENCO). En effet, le meeting organisé samedi 15 juillet, à Bordeaux, a refusé du monde à l’image de celui tenu, deux jours avant, aux Mureaux.
La forte mobilisation notée lors de cette rencontre de Bordeaux (environs 300 personnes) à deux semaines des législatives, est avant tout le fruit du travail titanesque abattu par les responsables locaux de la coalition présidentielle. « Depuis des jours, nous avons sacrifié nos familles pour la réussite de ce meeting », informe un membre du comité d’organisation, visiblement soulagé.

Nos sources ont également décerné une mention spéciale à Aïssata Dia, responsable du Comité électoral de la région Nouvelle Aquitaine. « Elle n’a ménagé aucun effort pour la réussite de ce méga meeting. Le succès populaire de cette rencontre est d’abord le fruit de son art du management, de sa générosité dans l’effort et de son engagement militant», reconnaît une de nos sources.
Ce témoignage en apparence dithyrambique, traduit pourtant la réalité. En effet depuis qu’elle réside à Bordeaux, Aïssata Dia se bat quotidiennement pour le rayonnement du parti présidentiel dans les quatre coins de la région Nouvelle Aquitaine.
Normal donc me direz-vous que ce meeting placé sous le thème, « les opportunités du PSE ; Représentativité parlementaire », et parrainé par le ministre de l’Environnement Abdoulaye Bibi Baldé, ait été couronné de succès. Plusieurs personnalités ont rehaussé de leur présence la réunion. Il s’agit, entre autres, Kémo Baldé (représentant Abdoulaye Bibi Baldé), Niba Sène et Mamadou Abdoulaye Dème, candidats sur la liste BBY du département ENCO.
Les différents orateurs ont salué les réalisations du président Macky Sall avant d’inviter les Sénégalais à voter massivement en faveur de la Coalition BBY pour permettre au chef de l’Etat de disposer une majorité confortable à l’Assemblée nationale. Ce qui, estiment-ils, lui donnera les moyens de poursuivre son ambition de faire du Sénégal, un pays émergent.
Message reçu cinq sur cinq par l’assistance, d’après nos informateurs.
Cheikh Sidou SYLLA

Autres actualités

21 - Février - 2018

DES PROPOSITIONS CHOCS POUR RÉFORMER LE PARTI SOCIALISTE (PAR BIRAHIM CAMARA)

De l'union de la vitesse et de la précipitation, à coup sûr, naîtra  le regret. En toute circonstance . Certes le parti socialiste traverse des zones de...

21 - Février - 2018

ASILE ET IMMIGRATION : UN PROJET DE LOI QUI FAIT DES VAGUES

« Équilibré » pour Gérard Collomb, le texte est jugé trop répressif par les associations et « laxiste » par la droite et le Front...

20 - Février - 2018

APR/FRANCE : DE GRAVES INCIDENTS LORS DE LA RÉUNION DE LA COMMISSION DE MÉDIATION

Cheikh Agne et Badou Sow ont failli en venir aux mains, Adja Astou Fall et Ahmed Sarr  se sont donné en spectacle…Les incidents auraient pu virer au drame si le bon sens...

20 - Février - 2018

FRANCE : L’APR FACE A UNE OPPOSITION PEU AMBITIEUSE

L’opposition organise une marche, à Paris, samedi 24 février « pour le respect du processus électoral en France (et) pour protester contre la rétention des...

20 - Février - 2018

GUINEE CONAKRY : QUAND EST-CE QUE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE VA INTERVENIR POUR STOPPER LA BARBARIE CONTRE LES PEULS ?

La communauté internationale attend t-elle que le régime de Alpha Condé finisse d’exterminer la communauté peule de la Guinée pour réagir ? Cette...