Consul du Sénégal à Marseille : Monsieur Birane Diallo a tout faux !

12 - Septembre - 2017

Je n’ai pas l’habitude d’intervenir dans le débat politique, mais en tant que citoyen épris de justice, je ne pouvais m’empêcher de réagir suite à un texte publié le 5 septembre 2017 dans la presse en ligne par Monsieur Birane Diallo, vice-coordonnateur de la section APR de Marseille, dans lequel l’auteur réclame le départ de Madame la consule du Sénégal à Marseille. Selon Monsieur Diallo, la patronne du consulat de Marseille est responsable de la cuisante défaite de la coalition Benno Bokk Yaakaar lors des dernières législatives à Marseille. Il accuse aussi Madame Ndiaye d’être en connivence avec l’opposition ; d’appartenir au mouvement des abécédaires qu’il qualifie, du reste, de mort-né ; d’être régulièrement absente du consulat ; de manquer d’implication dans la politique économique et de refuser d’investir l’arène politique.

En tant qu’observateur averti du jeu politique dans le milieu Marseillais, je trouve que ces allégations sont à la fois fausses et graves. C’est pourquoi, j’ai décidé d’écrire pour rétablir la vérité. En effet, depuis sa prise de fonction, Madame Ndiaye mobilise toutes ses forces pour exécuter convenablement le travail pour lequel elle a été nommée. Elle reste accessible même en dehors de ses heures de boulot. Elle est à l’écoute de ses compatriotes, prend en charge leur préoccupations et les assiste même parfois avec ses propres moyens en cas de difficultés financières. Elle se rend à toutes les manifestations publiques ou privées organisées par les Sénégalais de sa juridiction si elle n’est pas en mission humanitaire ou consulaire au Sénégal ou en une rencontre entre consuls généraux et l’ambassadeur. D’après un agent du Consulat, Madame la consule n’a pris que 15 jours de repos depuis presque deux ans alors qu’officiellement elle cumule deux mois et demi de droits à congés. Elle est très bien intégrée et est appréciée des Sénégalais de la juridiction.

Sur le plan économique, elle a récemment organisé un forum économique pour inciter des privés français à investir au Sénégal, un autre est en projet dans une autre ville de la juridiction. Elle fait beaucoup dans le social. D’ailleurs, des projets sont en cours de finalisation entre ses partenaires et des hôpitaux au Sénégal. En période électorale, elle traite l’ensemble des sénégalais sans aucune discrimination liée à l’appartenance politique. Elle a organisé les législatives dans la transparence et le professionnalisme malgré le contexte électoral difficile que nous connaissons tous. Je peux en attester car je siégeais dans l’un des bureaux de vote à Marseille. Si c'est cela que Monsieur Birane Diallo appelle "être en connivence avec l’opposition" c'est qu'il a une compréhension erronée de ce qu'est une mission diplomatique et consulaire. Il y a une distinction claire entre la politique et la fonction administrative. Ce sont les vice-consuls qui sont investis de mission politique. Quant à l’appartenance de la consule au groupe des Abécédaires, je ne saurais trop m’avancer car je n’en sais rien. Mais je puis témoigner que je ne l’ai jamais vu ou entendu en parler.

Au fond, Monsieur Diallo veut la place du Consul Général et cherche un bouc émissaire pour justifier leur défaite électorale à Marseille. Ce qui est injuste et malhonnête car cette déroute électorale s’explique par l’incapacité de leur section à rassembler les marseillais autour d’eux. Ils ne veulent pas l’assumer. La consule n’y est pour rien. Ce sont eux qui n’ont pas réussi à mobiliser car ils n’ont plus de militants à Marseille. Leur parti n’existe ici que de nom. Pourtant, beaucoup de sénégalais, comme moi, voudraient adhérer à l’APR. Mais l’arrogance et le comportement irrespectueux de leur coordonnateur, qui n’est personne d’autre que Monsieur Antoine Mendy le vice-consul de Marseille, font fuir tout le monde. Il a des problèmes avec beaucoup de personnes dont la communauté Diola de Marseille, qui avait toujours soutenu le Président Macky Sall. Une bonne partie de la communauté Manjak s’est aussi éloignée de l’APR à cause de lui. Une fois je l’ai même entendu critiquer ouvertement la consule dans une émission à la radio alors que celle-ci est sa supérieure hiérarchique. C’est donc lui qui bloque l’adhésion des personnes qui souhaiteraient soutenir le parti à Marseille. Monsieur Birane Diallo le sait très bien, mais c’est un poltron; il n’a pas le courage de le dire. Et tant que le vice-consul, Antoine Mendy est à la tête de leur parti à Marseille, je parie qu’ils perdront toujours les élections.

Pour finir Monsieur Diallo Birane, vous qui êtes si apprécié des Marseillais, je n'aurais jamais cru que la politique puisse vous rabaisser à ce niveau. Je me permets de vous donner un conseil : faites revivre votre section fantôme avant qu'il ne soit trop tard au lieu de vous en prendre à cette femme courageuse. Ressaisissez-vous au lieu de vouloir le fauteuil de celle sur qui le Président a porté son choix! Depuis que vous vous êtes faits voler la vedette par la section d’Aix-en-Provence, vous n'avez plus rien fait à Marseille. Aussi le silence de mes amis aixois sur cette affaire est inquiétant. Je connais quelques membres de cette section qui m'ont une fois invité à un thé-débat et j'avais beaucoup apprécié la qualité des discussions. Je me demande ce qu’ils attendent pour réagir sur cet assassinat politique qui se prépare sous leurs yeux. Ou bien la politique les a tout bonnement rattrapés ?                                                                      Massaër. Diakhoumpa

Autres actualités

21 - Février - 2018

DES PROPOSITIONS CHOCS POUR RÉFORMER LE PARTI SOCIALISTE (PAR BIRAHIM CAMARA)

De l'union de la vitesse et de la précipitation, à coup sûr, naîtra  le regret. En toute circonstance . Certes le parti socialiste traverse des zones de...

21 - Février - 2018

ASILE ET IMMIGRATION : UN PROJET DE LOI QUI FAIT DES VAGUES

« Équilibré » pour Gérard Collomb, le texte est jugé trop répressif par les associations et « laxiste » par la droite et le Front...

20 - Février - 2018

APR/FRANCE : DE GRAVES INCIDENTS LORS DE LA RÉUNION DE LA COMMISSION DE MÉDIATION

Cheikh Agne et Badou Sow ont failli en venir aux mains, Adja Astou Fall et Ahmed Sarr  se sont donné en spectacle…Les incidents auraient pu virer au drame si le bon sens...

20 - Février - 2018

FRANCE : L’APR FACE A UNE OPPOSITION PEU AMBITIEUSE

L’opposition organise une marche, à Paris, samedi 24 février « pour le respect du processus électoral en France (et) pour protester contre la rétention des...

20 - Février - 2018

GUINEE CONAKRY : QUAND EST-CE QUE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE VA INTERVENIR POUR STOPPER LA BARBARIE CONTRE LES PEULS ?

La communauté internationale attend t-elle que le régime de Alpha Condé finisse d’exterminer la communauté peule de la Guinée pour réagir ? Cette...