Diamaguene Sicap Mbao : Les Partisans D’Ousmane Sonko Accusent Le Maire De Dilapider L’argent Du Covid-19 !

22 - Mai - 2020

A Diamaguene Sicap Mbao le maire et son équipe sont entrain de dilapider les moyens mobilisés contre le COVID, détournent les objectifs du fonds de lutte contre le CORONAVIRUS financé grâce à un budget spécial de la commune pour satisfaire ses partisans politiques. En effet le conseil municipal de la commune de Diamagunene Sicap Mbao a voté un budget de trente-cinq (35) millions 500 (mille), le 14 Avril 2020, pour servir de fonds de riposte et de solidarité dans le cadre de la lutte contre le COVID-19. Nonobstant cette forme de solidarité salutaire en ces temps où les populations vivent des moments très difficiles, nous avons malheureusement constaté une gestion nébuleuse pour ne pas dire opaque dans l’opération de distribution de l’aide alimentaire destinée aux impactés de cette pandémie mais aussi aux familles les plus démunies. Après quelques enquêtes menées, nous avons fini par noter qu’il y a un manque notoire de transparence dans le procès de distribution mis en place et dans la mise en œuvre, au moment où, concernant les conditions d’achats, ils disent avoir pour l’instant dépensé vingt-sept (27) millions pour seulement cinquante (50) tonnes de riz, mille (1000) caisses de sucres et quelques gels ; ce qui, après décompte, est loin d’atteindre les vingt-sept (27) millions précités. Cela dit, la population exige les détails sur le prix et la quantité exacte de chaque produit sans oublier la gestion de ce qui reste de cet argent. Il faut également noter qu’il y a beaucoup de non-dits et d’anomalies dans les conditions d’octroi des dons. Ce qui nous a amené à nous poser des questions sur les critères de choix des bénéficiaires et les risques de doublons pour ceux qui sont déjà enrôlés par l’Etat. Ainsi, force est de constater que la distribution est partiale et immorale. Il y a trop de clandestinité, de népotisme et de partisanneries dans cette distribution que certains partisans même du maire qualifient de « Sukerou koor ». Pendant ce temps les vrais nécessiteux souffrent à côté, d’autres nous signalent que des denrées seraient distribuées en catimini la nuit et même que certains revendraient les sacs à des prix dérisoires ; ce qui est vraiment inacceptable. Depuis le début de la pandémie, le maire est aux abonnés absents, laissant la population de Diamaguene Sicap Mbao à la merci du virus. Nous refusons que l’argent du contribuable serve à fidéliser ou acquérir un électorat au détriment des ayants droits qui pendant ce temps souffrent et peinent à joindre les deux bouts. Les tentatives d’achats de conscience des porteurs de voix et de certaines personnes supposées influentes avec des moyens destinés à des ménages vulnérables non enrôlés par le quota de l’Etat dans la commune ne passeront pas. Rattraper par les faits, ils préfèrent l’argument de la force et le recours à la violence pour saccager des matériels d’organes de presse comme ceux de « El Vison Média » qui ne faisait que son travail en dénonçant ces manquements. L’heure est grave et nous interpellons toutes les forces vives de la commune afin qu’ils mettent nos autorités devant leurs responsabilités car l’heure est à la transparence, à la diligence, à la mobilisation afin qu’on puisse ensemble sauver l’économie de notre commune et d’atténuer l’impact de la pandémie sur les ménages, mais pas à des détournements de fonds du COVID19 pour entretenir un bétail politique avec la complicité de certains agents municipaux véreux.
Cellule de Communication PASTEF Diamaguene Sicap Mbao

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

05 - Juin - 2020

Opinion: Avant que ce soit le déluge (Par Thierno LÔ)

La situation que traverse notre pays doit nous interpeler tous. Notre démocratie n'est pas irréversible et notre Etat se fissure. Nous avions resisté aux guerres...

05 - Juin - 2020

Nominations de Moussa Sy, d’Abdou Fall...: un cadre l’Apr/ France assène ses vérités à Macky Sall

Éminent cadre, fortement impliqué dans l’accompagnement des Sénégalais de la diaspora, Pape Sarr est également connu comme étant un homme politique...

05 - Juin - 2020

GESTION DE LA CRISE SANITAIRE : LE FRN EXPRIME SA "VIVE PRÉOCCUPATION"

Le Front de résistance nationale (FRN, opposition) a exprimé, jeudi, une ‘’vive préoccupation’’ au sujet de la gestion de la crise sanitaire du nouveau...

04 - Juin - 2020

SOULEVEMENT POPULAIRE AU SENEGAL : L’AVERTISSEMENT DU PEUPLE

« A l’heure actuelle, tout peut basculer au Sénégal ; à tout moment » Au bout de 8 ans de tâtonnement, d’amateurisme,...

03 - Juin - 2020

PROPOS DE MERCREDI: George Floyd, we can’t breathe either! *

I can’t breathe, je ne peux plus respirer ! Tels sont les derniers mots de George Floyd, cet Afro-américain de 46 ans tué par un groupe de policiers à Minneapolis. En...