Emplois fictifs : François Fillon condamné à cinq ans de prison dont deux ferme

29 - Juin - 2020

François Fillon et son épouse Penelope ont été reconnus coupables ce lundi 29 juin dans l’affaire des emplois fictifs qui avait empoisonné la campagne présidentielle du candidat de la droite en 2017.

François Fillon est condamné à cinq ans de prison, dont trois avec sursis, et 375 000 euros d’amende, assortis d’une peine d’inéligibilité de dix années. Les juges n’ont pas prononcé de mandat de dépôt.
Penelope Fillon est condamnée à trois ans de prison avec sursis, 375 000 euros d’amende et deux ans d’inéligibilité.
Ces condamnations sont conformes aux réquisitions du parquet national financier (PNF).

Le couple Fillon a décidé de faire appel de sa condamnation. « Il y aura un nouveau procès », a déclaré Maître Antonin Lévy, leur avocat. « Nous allons enfin, et j’espère, avec tous les éléments qui manquent au dossier, permettre à la justice d’être rendue. »

Pour le tribunal, Pénélope Fillon « n’a jamais effectué de réelles prestations de travail, au-delà de quelques tâches. En tout cas rien qui n’aurait pu justifier la rémunération perçue. » Le couple Fillon est jugé coupable de « détournement de fonds publics » et d'« abus de bien sociaux ».

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

09 - Juillet - 2020

Mandat de député : Ce qui sauve Cissé Lô

Faire perdre à Moustapha Cissé Lô son mandat de député ne sera pas chose aisée. Selon les éclairages du constitutionnaliste Ngouda Mboup, les...

09 - Juillet - 2020

Oumar Sarr et Cie quittent définitivement le Pds

Voilà bientôt une année que le mouvement Alliance Suqali Soppi a été créé pour permettre à ses membres d’avoir un cadre sain de...

09 - Juillet - 2020

PRESIDENTIELLE EN COTE D’IVOIRE : ALASSANE OUATTARA VA-T-IL ETRE CANDIDAT APRES LE DECES DE SON DAUPHIN ?

A moins de quatre mois de la présidentielle, Alassane Ouattara, le président ivoirien, va-t-il revenir sur sa décision de ne pas briguer un nouveau mandat ? La question est...

09 - Juillet - 2020

Décrets instaurant l'honorariat au Cese: Le CRD débouté par la Cour suprême

Suite aux recours et requêtes introduits par le Congrès de la Renaissance Démocratique (CRD) auprès de la Cour suprême pour faire annuler les décrets...

09 - Juillet - 2020

Affaire Moustapha Cisse Lô : la reaction de Ahmad Khalilfa Niass

Commentant l'affaire Moustapha Cisse Lo Dr Ahmed Khalifa Niasse a fait la déclaration suivante : « Si je voyais mon ami le Président Macky Sall je lui aurais dit ceci : Cette...