Inondations à Keur Massar: « 2401 familles impactés », révèle le chef de cabinet du maire

15 - Septembre - 2020

« Dans la commune de Keur Massar, nous avons 2401 familles impactées. Et nous avons deux sites de recasement. L’un se trouve à l’arrêt bus 54 et l’autre derrière le poste de santé Pau 12. Pour le moment, nous avons 100 tentes et 100 matelas reçus de la direction de la Protection civile, a révélé Matar Mbengue, chef de cabinet du maire de Keur Massar dans un entretien avec notre confrère, Le Témoin. Nous avons également prévu un système de ventilation. En cette période d’hivernage, il fait chaud. Pour l’aspect sanitaire, nous avons installé des toilettes mobiles. La mairie participe à l’installation et l’assistance des sinistrés. C’est elle qui a donné les sites. Mais les budgets ne sont pas encore bouclés », a ajouté le collaborateur du maire Moustapha Mbengue.
Dans l’entretien, il est aussi revenu sur les actes posés par le premier magistrat de la commune dans le cadre de la lutte contre les inondations.
« Il est bon de signaler que les inondations ne sont pas des compétences transférées. C’est du domaine de l’Etat. Mais au niveau local, la mairie s’est organisée en mettant sur pied un comité de veille dont je suis le coordonnateur. Dans chaque zone inondable, le député maire Moustapha Mbengue a nommé un point focal pour représenter la mairie et remonter les informations. Car, la bonne informa- tion est capitale dans ce cas de figure afin de mieux servir la population, a expliqué Matar Mbengue. De ce fait, a-t-il poursuivi, la mairie a des camions hydrocureurs qui sillonnent les 140 quartiers accompagnés de motopompes. Certes, les temps sont durs, nous habitons à Keur Massar et nous vivons les inondations. Mais il faut oser le dire. Au niveau central, l’Etat fait des efforts. Le Progep (Projet de gestion des eaux pluviales), qui est dans sa phase 1, a canalisé une vingtaine de quartiers. Le Progep doit se dérouler sur trois phases avec un coût de 13,6 milliards. Dans sa phase 1, 8 km de canalisations et 9 bassins ont été réalisés. Le maire est tout le temps sur le terrain pour soulager les populations en carburant, en motopompes, camions hydrocureurs et en denrées alimentaires et tous les services de la mairie sont actuellement mobilisés pour soutenir les populations. La seule solution, c’est d’accélérer les phases 2 et 3 du progep. »
Lamine Sow

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

22 - Septembre - 2020

Mali:Le chef de la junte appelle les Maliens à soutenir les forces étrangères "partenaires"

Le chef de la junte au pouvoir au Mali, le colonel Assimi Goïta, a appelé mardi ses compatriotes à soutenir les forces étrangères "partenaires" présentes...

22 - Septembre - 2020

Autosuffisance alimentaire : Abdoul Mbaye nargue Macky Sall

L’ancien premier ministre tourne dérision la promesse de Macky Sall d’atteindre l’autosuffisance alimentaire expliquant sur Tweeter que « le mirage...

22 - Septembre - 2020

Tournée économique : Moustapha Diakhaté charge Macky Sall

La tournée économique que le Président de la république effectue dans le Sine et le Saloum n’est visiblement pas du goût de Moustapha Diakhaté. Dans...

22 - Septembre - 2020

Rapport du Departement américain sur le climat des investissements 2020: voici la réaction du Secretariat exécutif de l'Alliance pour la Paix et le Développement(APD)

Le Secretariat exécutif restreint de l'Alliance pour la Paix et le Développement(APD) s'est reuni ce lundi 21 septembre 2020, par visioconférence, pour statuer sur le Rapport...

22 - Septembre - 2020

PORTRAIT : QUI EST BAH N’DAW, LE NOUVEAU PRESIDENT DE TRANSITION DU MALI?

Ex-ministre de la Défense et des Anciens combattants, l’ancien militaire Bah N’Daw a été nommé président de transition du Mali ce lundi 21 septembre...