Macky Sall a-t-il oublié Robert Sagna ?

24 - Novembre - 2016


Même s’il n’est jamais visible aux côtés de Macky Sall, Robert Sagna est  un des éléments clés de son régime. Il joue un rôle essentiel dans le dispositif que le président de la République a mis en place pour atteindre l’une de ses plus grandes promesses électorales, à savoir le retour de la paix en Casamance.
On ne peut pas dire que le conflit trentenaire est derrière nous, mais force est de constater qu’un vent de paix souffle sur la Casamance depuis que Macky Sall a pris le pouvoir. La région connaît la plus longue accalmie depuis 1982, date du déclenchement du conflit. Et incontestablement, l’on doit cette accalmie au travail discret et permanent, abattu par Robert Sagna depuis l’arrivée de Macky Sall en 2012. Le leader du RSD/TDS n’a plus de vie de famille, il est tout le temps entre Ziguinchor, le maquis, la Gambie et la Guinée-Bissau pour essayer d’asseoir les bases d’une paix durable en Casamance. Ses actions avaient commencé par la libération des soldats que Salif Sadio avait faits prisonniers. On se rappelle que le président Wade avait remué ciel et terre pour obtenir la libération de ces derniers sans succès. Et aussitôt Macky Sall arrivé au pouvoir, Robert Sagna a pris ce dossier en main. Et comme en Casamance ce que Robert veut les sages le veulent en général, les choses sont allées très vite. Sachant toujours sur qui s’appuyer pour obtenir tel ou tel résultat, dans la recherche de la paix, il a réussi cette mission qui paraissait presque impossible en faisant jouer parallèlement ses bonnes relations avec le président Yaya Jammeh qui ne lui refuse rien en général. Sur le plan politique également, le leader du RSD/TDS reste un allié indispensable pour Macky Sall en Casamance, cette alliance a été d’ailleurs à l’origine de toutes les victoires électorales de Macky Sall à Ziguinchor.
Mais cet immense apport n’est pas récompensé, Robert Sagna est apparemment oublié par le chef de l’Etat ; Sagna Doba comme l’appellent affectueusement ses inconditionnels n’est toujours pas servi, comme l’ont été Moustapha Niasse, Ousmane Tanor Dieng ou autres Ahmath Dansokho, ni lui moins encore ses lieutenants n’ont été nommés à une fonction officielle, alors que des transhumants qui avaient voulu barrer la route qui mène au palais à son actuel locataire comme Djibo Ka ont été promis à des postes. Néanmoins, Robert continue de s’investir corps et âme pour rendre positif le bilan du mandat du président Sall.
Cette situation risque de rompre le compagnonnage entre les deux alliés, du moins du côté de Ziguinchor. En fait certains militants du parti de l’ancien ministre d’Etat, sous Abdou Diouf, ne cachent plus leur amertume quand ils évoquent ce sujet. Et l’éventualité d’une rupture de compagnonnage entre l’Apr et le parti de Robert Sagna sera inéluctablement fatale pour Macky Sall à Ziguinchor d’autant que, seul, son parti, n’arrive toujours pas à contrebalancer Abdoulaye Baldé qui demeure indéboulonnable à Ziguinchor, malgré toutes les tentatives des responsables de l’Apr de l’affaiblir. Sans l’alliance du parti de Robert, la formation politique du président de la République n’arrive pas à y faire le poids devant le maire de Ziguinchor. La preuve nous avait été administrée lors des dernières élections locales, marquées par une mémorable victoire de Baldé qui avait gagné dans l’ensemble des bureaux de vote de la ville de Ziguinchor et remporté quatre des cinq communes rurales du département.


Mamadou Alpha Diallo

 

Autres actualités

21 - Novembre - 2018

Abdoulaye Baldé attaque la CREI: «Même en Corée du Nord, une telle juridiction n'existe pas... »

Leader de l’Union centriste du Sénégal(UCS), Abdoulaye Baldé par ailleurs juriste, s’est prononcé sur le fonctionnement la justice...

21 - Novembre - 2018

Nouha Cissé: «Le processus de paix en Casamance est handicapé dès le départ»

L'ancien proviseur, Nouha Cissé, par ailleurs observateur de la crise armée en Casamance juge la gestion de a crise armée par Macky Sall. «Je crois que le processus...

21 - Novembre - 2018

COMMUNIQUE : LE PDS « APPORTE SON SOUTIEN A TOUTES LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE DONT L'EXISTENCE EST MENACEE » PAR LE POUVOIR DE MACKY SALL

Le Parti Démocratique Sénégalais (Pds) a été informé de la décision du Gouvernement par arrêté du Ministre de l'intérieur en...

21 - Novembre - 2018

EL HADJI KASSE DECLINE LA STRATEGIE DE CAMPAGNE DE MACKY SALL

Le ministre-conseiller, chargé de la communication de la présidence de la République coupe l’herbe sous les pieds des partisans d’un débat public...

21 - Novembre - 2018

PROPOS DE MERCREDI : OBSTACLES IMPREVUS POUR MACKYAVEL

Raidissement. Tel est le réflexe du pouvoir marron devant les obstacles imprévus qui se dressent sur le chemin de la confiscation du pouvoir prévue en février 2019....