Malaise au Palais : Dionne déchire la dérogation signée par Maxime

08 - Novembre - 2019

Hier déjà, «L’As» parlait du malaise installé au Palais de la République avec l’éviction controversée de Mamadou Bopp, un proche de Maxime Jean Simon Ndiaye de son poste de chef du parc de la Présidence par la toute puissante Directrice des Moyens Généraux (Dmg) Awa Ndiaye Diaw. Mais surtout du fait que cette nomination ne serait pas règlementaire d’autant plus que Bopp a été nommé par arrêté du président de la République. Dans le même article, l’on soulignait que cela s’est passé au nez et à la barbe de Mohammed Boun Abdallah Dionne ministre d’Etat secrétaire général de la Présidence. Nos sources, qui s’étonnent du silence de Dionne, signalent par ailleurs un autre cas qui ne manquera pas de susciter des commentaires sur les relations entre l’ancien Premier ministre et son prédécesseur au secrétariat général de la Présidence de la République. D’après nos informations, le ministre de la Famille avait émis le souhait de nommer l’ancien directeur de la Protection de l’enfance, Alioune Sarr, Conseiller technique numéro 4. Pour ce faire, elle devait disposer d’une dérogation spéciale. Ce qu’elle a obtenue du Secrétaire général du Gouvernement, Maxime Jean Simon Diouf. Un document qui devait permettre à Alioune Sarr de se consoler de ce poste après la dissolution de (sa) direction dans une autre plus grande confiée à Niokhobaye Diouf. D’après nos sources, Mohammad Dionne a simplement bloqué la dérogation pour on ne sait encore quelle raison. Quoi qu’il en soit, au ministère de Ndèye Sali Diop Dieng, les commentaires vont bon train. On soupçonne une brouille entre Maxime Jean Simon Ndiaye et Mouhamad Dionne. «Dionne est un homme de paix. Il doit avoir une explication, mais je ne pense pas qu’il y ait brouille. De toutes les façons, si Dionne l’a abrogé, c’est sans doute le Président Macky Sall qui le lui a demandé», confie un proche de l’ancien Premier ministre câblé par «L’As»

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

11 - Novembre - 2019

Opinion : POLITIQUE VICIEUSE, POLITICIENS VEREUX ! (PAR SAMUEL SENE)

Le président Wade, si friand de micros et de cameras, se sentait, malgré le succès de sa médiation à Madagascar, injustement mal aimé et...

11 - Novembre - 2019

LA LETTRE DE L’AMBASSADEUR QUI RAVIVE LA POLEMIQUE

La polémique autour de l’acquisition d’immeubles devant abriter l’ambassade et le Consulat du Sénégal en Italie est loin de connaitre son épilogue....

11 - Novembre - 2019

POUR UNE NOUVELLE OFFRE POLITIQUE ET LE RETOUR DU PDS AU POUVOIR

Lamine Ba, le tout-nouveau patron de la Fédération nationale des cadres libéraux (Fncl) fraîchement nommé par Me Wade était hier, dimanche,...

09 - Novembre - 2019

PALAIS: LA PUISSANTE AWA NDIAYE FAIT ET DEFAIT DES CARRIERES, MAMADOU BOPP NE DIRA PAS LE CONTRAIRE

Décidément la nouvelle Directrice des moyens généraux (Dmg) du Palais est puissante, est si puissante qu’elle obtient tout ce qu’elle veut désormais...

09 - Novembre - 2019

Serigne Mansour Sy Djamil : «Je ne vois pas ce qui peut empêcher Macky d’avoir un 3e mandat»

Le leader du mouvement Bes Du Ñak, pour ne pas nommer Serigne Mansour Sy Djamil, s’invite dans le lancinant débat sur un éventuel troisième mandat de Macky Sall....