Me Abdou Dialy KANE, l’autre avocat d’Adji SARR : « je ne plaide pas sur la place publique »

22 - Février - 2021

Me El Hadji DIOUF n’est pas le seul conseiller juridique de l’accusatrice d’Ousmane SONKO. Maître Abdou Dialy KANE fait partie du pool d’avocats d’Adji SARR et se prononce pour la toute première fois sur ce dossier.

«J’ai gardé le silence parce que je considère que je suis un avocat. Et, à ce titre, je ne plaide pas mes dossiers sur la place publique. Mon seul interlocuteur, c’est le juge. Et, tout ce qui se dit à travers les antennes de radio et les chaines de télévision ou la presse écrite n’intéresse pas le juge», a-t-il expliqué dans les colonnes du journal « Les Echos ».

Me Abdou Dialy KANE déclare que le régime au pouvoir n’est lié ni de près ni de loin à cette affaire et que le dossier qu’il gère n’a aucun attribut politique.

«Comment alors soutenir que derrière cette affaire, il y a la main du pouvoir ? C’est inconcevable. Et si c’est moi, Me Abdou Dialy KANE qui le dit, je crois qu’on doit me croire dans la mesure où je ne suis pas un avocat du pouvoir. Je défends juste une cause que je considère comme étant juste. Parce que tous les citoyens ont droit à l’accès à la justice», dit-il.

S’agissant de la stratégie qu’il a élaborée pour la défense d’Adji SARR, Me SARR se dit confiant. «Nous sommes totalement confiants par rapport à ce dossier. Il est vrai que Monsieur Ousmane SONKO est une personnalité politique, mais devant la justice, sa qualité de personnalité politique n’aura aucun pesant d’or. Les juges ne vont pas s’intéresser à cet aspect. Tout ce qui va les intéresser, ce sont les faits et le droit. Les faits, c’est que notre cliente a été victime d’un viol et nous disposons de toutes les preuves de l’existence de ce viol», indique-t-il.
Me KANE affirme avoir rencontré sa cliente mais ne va pas divulguer le lieu où elle se trouve en ce moment, car, explique-t-il, «elle fait l’objet de menaces de mort en permanence».

 

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

27 - Février - 2021

OPINION : MYTHOCRATIE DESTRUCTRICE (PAR OULIMATA SANE MEMBRE DU MOJIP/ PASTEF FRANCE)

« Quand on enferme la vérité sous terre, elle s’y amasse, elle y prend une force telle d’explosion, que, le jour où elle éclate, elle fait tout sauter...

26 - Février - 2021

Thérèse Faye Diouf: « Sonko n’a jamais dit la vérité aux sénégalais »

Invitée de l’émission « 90mn Chrono » sur SenTV, Madame Thérèse Faye Diouf a tiré à boulets rouges sur le leader de Pastef/les...

26 - Février - 2021

Vingt-quatre ans avec eux et elles, ce sera déjà trop (Par Mody Niang)

Le vieux président-politicien pronostiquait que les ‘’Libéraux’’ seraient au pouvoir au moins pendant cinquante (50) ans. Et il y a travaillé du mieux...

26 - Février - 2021

LEVÉE DE L’IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE DE SONKO : SON "AVOCATE", AÏDA MBODJI, RÉVÈLE QUELQUES ÉLÉMENTS DE SA PLAIDOIRIE

Les conclusions de la Commission ad hoc chargée de statuer sur la demande de levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko, seront...

26 - Février - 2021

REVUE DE PRESSE : LE REFUS D’OUSMANE SONKO DE DÉFÉRER À LA CONVOCATION DU JUGE À LA UNE

La décision prise par l’opposant Ousmane Sonko de ne pas se présenter devant le juge d’instruction en vue de son audition dans l’affaire de mœurs le...