Opinion: Avant que ce soit le déluge (Par Thierno LÔ)

05 - Juin - 2020

La situation que traverse notre pays doit nous interpeler tous. Notre démocratie n'est pas irréversible et notre Etat se fissure. Nous avions resisté aux guerres confrériques pour ne pas dire religieuses, ethniques, tribales et aux coups d'Etat. Nous parlions d'une exeption sénégalaise qui n'existe plus, nous avons oublié que notre cher Sunugaal est l'endroit où Dieu nous a installés et oú nous créons des valeurs sociales qui, incustrées dans notre conscience, servent à orienter nos comportements. On assiste à des comportements intolerables, agresser les forces de l'ordre, les pousser à fuir pour éviter de tirer sur les foules alors que la légitime défense et leur mission de protection leur permettent de faire usage de leurs armes est inadmissible. Heureusement que nous avons des autorités civiles et militaires qui préférent protéger la vie de ces inconcients. Mais nous devons admettre que la violence qui rétablit les droits et les devoirs, comme disait l'autre, devient légitime et nécessaire. Il est vrai que nous sommes tous responsables dans l'affaisement de notre Etat dans la fragilisation de nos institutions par nos comportements dévastateurs dans tous les domaines. Une presse organise des émissions à but purement lucratif donnant naissance à des attaques d'inconcients entre confréries alors que ces illustres hommes, pretexte de leur recherche éffrénée de gains et d'audience, devaient étre sublimés tous les jours sur plusieurs facettes qui peuvent aider à notre développement et à notre ancrage dans nos valeurs fondamentales et servir aux jeunes generations. Ce n' est pas seulement en période de ramadan que leurs enseignements et valeurs ont un sens mais doivent nous inonder tous les jours avec de bons animateurs, qui savent préparer et orienter dans le bon sens, le tout sous l'oeil vigilant du CNRA qui doit être intransigeant. L'Etat étant  notre patrimoine commun, doit exercer ses pouvoirs d'autorité et de contrainte collective sur les citoyens car il est inacceptable que des gens qui n'ont aucune légitimité, non mandatés par des autorités religieuses, coutumières ou légales, fassent des videos ou des audios à même de sapper notre cohesion nationale.Nous sommes comme je le dis toujours dans une societe d' expressions plurielles mais,qui ne veut pas dire celle du tout permis mais aussi, celle de la responsabilité et du respect des fondements de la République .Comme les fosseyeurs n'agissent pas dans la clandestinité, ne sont pas cagoulés mais agissent à visage découvert, il revient à l'Etat de prendre ses responsabilités pour nous éviter  de sombrer dans l'anarchie qui est à comprendre dans sa définition péjorative qui mène vers le désordre et le chaos. Je conclus en disant que, rétablir l'ordre, les droits et devoirs est légitime et de la responsabilité de l'Etat. J'ai encore alerté et Je m' engage et je l'assume
Ministre Thierno lo Prèsident Adiana/Coalition Adiana

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

09 - Juillet - 2020

Mandat de député : Ce qui sauve Cissé Lô

Faire perdre à Moustapha Cissé Lô son mandat de député ne sera pas chose aisée. Selon les éclairages du constitutionnaliste Ngouda Mboup, les...

09 - Juillet - 2020

Oumar Sarr et Cie quittent définitivement le Pds

Voilà bientôt une année que le mouvement Alliance Suqali Soppi a été créé pour permettre à ses membres d’avoir un cadre sain de...

09 - Juillet - 2020

PRESIDENTIELLE EN COTE D’IVOIRE : ALASSANE OUATTARA VA-T-IL ETRE CANDIDAT APRES LE DECES DE SON DAUPHIN ?

A moins de quatre mois de la présidentielle, Alassane Ouattara, le président ivoirien, va-t-il revenir sur sa décision de ne pas briguer un nouveau mandat ? La question est...

09 - Juillet - 2020

Décrets instaurant l'honorariat au Cese: Le CRD débouté par la Cour suprême

Suite aux recours et requêtes introduits par le Congrès de la Renaissance Démocratique (CRD) auprès de la Cour suprême pour faire annuler les décrets...

09 - Juillet - 2020

Affaire Moustapha Cisse Lô : la reaction de Ahmad Khalilfa Niass

Commentant l'affaire Moustapha Cisse Lo Dr Ahmed Khalifa Niasse a fait la déclaration suivante : « Si je voyais mon ami le Président Macky Sall je lui aurais dit ceci : Cette...