OUSMANE SONKO : « CETTE COMMISSION NE PEUT PAS LEVER MON IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE, JE NE RÉPONDRAI PAS A LA CONVOCATION DU JUGE… »

25 - Février - 2021

Le leader de Pastef a fait face à la presse ce jeudi. Ousmane Sonko a annoncé qu’il ne répondra pas à la convocation du juge d’instruction du 8ème cabinet, en charge de son dossier.
Face à la presse, le député a fait savoir que son immunité parlementaire « ne peut pas être levée par la commission ad hoc de l’Assemblée nationale ». Il a évoqué l’illégalité de la procédure et le règlement intérieur de l’Assemblée nationale pour justifier sa décision de ne pas aller répondre à la convocation.

« Si vous vous rappelez de ma déclaration la fois passée, j’ai dit que si mon immunité parlementaire est levée en respectant les règles, j’irai répondre à la convocation. Mais, au vue de la situation, les règles ne sont pas respectées », a expliqué Sonko.

Poursuivant, l’opposant a également évoqué le règlement intérieur de l’Assemblée nationale qui stipule que pour lever l’immunité parlementaire d’un député, il faut impérativement 11 députés dans la commission ad hoc. Alors que avec la démission de deux parlementaires de l’opposition, à savoir Guirassy et Cheikh Bamba Dièye, il ne restera que 9 membres. Ce qui fait faire à Sonko que cette commission ne peut pas lever son immunité parlementaire.
Cheikh Ndoye

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

13 - Avril - 2021

REVUE DE PRESSE : LA MOBILISATION DES ÉTATS-MAJORS POLITIQUES À LA UNE

La mobilisation des états-majors politiques en perspective des élections des locales, la question de l’emploi et la visite de Macky Sall à Bruxelles sont au menu des...

13 - Avril - 2021

Enième désaccord entre le pouvoir et l'opposition sur la tenue des Locales: une autre rencontre prévue jeudi

L’opposition et la majorité avaient décidé de se donner une dernière chance pour avoir un consensus concernant la date de la tenue des prochaines élections...

13 - Avril - 2021

Elections locales: « les échéances peuvent bel et bien se tenir en 2021 » (Birahim Seck)

Le coordonnateur du Forum civil, Birahim Seck a estimé que les élections locales, à l’origine d’un malentendu entre les différentes parties prenantes du...

12 - Avril - 2021

Khalifa Sall exige la tenue des élections locales en décembre 2021 et avertit le gouvernement

L’ancien maire de Dakar engage le front contre le report des élections locales. En démonstration de force samedi, au Fun City, Khalifa Sall dit ses vérités...

12 - Avril - 2021

REVUE DE PRESSE : KHALIFA SALL ET LES ÉLUS DE BBY À LA UNE

La sortie de Khalifa Sall, leader de Taxawu Sénégal (opposition) et la mobilisation des élus de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar (BBY, majorité) sont largement...