SallGate: Macky charge Abdoul MBaye et dénonce son « amnésie »

11 - Juin - 2019

Le chef de l’Etat n’a pas été tendre son ancien Premier ministre Abdoul Mbaye. Lors d’une rencontre avec des militants de la Coalition Benno Bokk Yakaar (BBY), Macky Sall a d’abord affirmé que l’Etat du Sénégal n’avait rien à se reprocher avant de traiter le leader de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT) d’amnésie partielle.

« Dans cette affaire, l'État n'a rien à se reprocher et c'est désolant de voir une certaine opposition radicale se livrer à de fausses déclarations. Tous les chiffres qu'on annonce sont fantaisistes », a-t-il déclaré à ses alliés.

Et d'expliquer pourquoi il a signé le décret : "Wade, Karim et Souleymane Ndéné avaient signé le contrat de recherche et de partage de production avec Petrotim, au nom de la République du Sénégal, le 17 janvier 2012. Quand je suis arrivé, j'ai signé le décret d'approbation, car c'était soit cela, soit déclencher des contentieux parce que le contrat était déjà signé".

Il charge l’ancien PM « Abdoul Mbaye lui-même a préparé, avec les services de la Primature, le décret d'approbation que j'ai signé. Mais, je remarque que, dans certains cas, il devient subitement amnésique »

Le chef de l'État d’ajouter « On a accusé L'État qui a pris ses responsabilités en saisissant la Justice. Tout le monde sera entendu sans exception. Et, j'espère que ceux qui disent détenir des preuves les remettront à la justice »

pressafrik

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

07 - Juillet - 2020

Exclusion de Moustapha Cisse LO : Moise SARR salue la décision et invite ses camarades au resserrement des rangs autour du Président Macky SALL

Je salue cette forte décision qui était attendue et qui met ainsi un terme aux agissements répétés d’un homme qui, en raison ses écarts de langages...

07 - Juillet - 2020

Opinion :Les politiques ne doivent jamais enfreindre les prescriptions morales (Par Aliou Ndao Fall)

Dans le Sénégal d’aujourd’hui, tout se passe comme si l’on assistait à une véritable mort dans l’âme de l’humanité....

07 - Juillet - 2020

Controverse autour de l'exclusion de Moustapha Cissé Lo de l'APR

Moustapha Cissé Lô a été exclu lundi des instances de l’Alliance pour la République (Apr, parti au pouvoir), après avoir proféré des...


07 - Juillet - 2020

SCANDALE AU COUD : LES FAITS QUI ENFONCENT LE DELINQUANT CHEIKH OUMAR HANN (PAR SEYBANI SOUGOU)

« Le Sénégal est un pays à part, où les hors la loi et les voleurs deniers publics, épinglés par des corps de contrôle portent plainte pour...