SEN APR : MIMI BOUDE, MACKY SALL JOUE LA CARTE DE LA DIPLOMATIE

21 - Novembre - 2020

Le divorce entre Aminata Touré et l’Alliance pour la République (APR) est en marche. Invitée à participer à la réunion du secrétariat exécutif national(SEN) hier, l’ancienne présidente du Conseil économique, social et environnemental(CESE) a tout simplement fait faux bond à Macky Sall et à ses autres camarades de parti.

Malgré l’invitation qui lui a été adressée, elle a préféré rester dans son coin, contrairement aux ministres apéristes limogés. A l’exception de Makhtar Cissé, qui en sa qualité d’Ige, ne peut être membre du SEN, Amadou Ba, Oumar Youm, Aly Ngouille Ndiaye et Mahammad Boun Abdallah Dionne ont tous pris part à la rencontre. A l’unanimité, ils sont tous entrés dans les rangs, exprimant leur ancrage dans le parti et réaffirmant ainsi leur allégeance et leur fidélité au chef de l’Etat.

Un discours qui a eu l’heur de plaire au chef de l’Etat. Macky Sall a salué leur grandeur d’esprit. Constatant la rébellion de l’ancienne ministre de la Justice et la présence des ex-membres du gouvernement cités plus haut, Macky Sall a essayé de jouer dans la diplomatie. « Dans son message introductif, le Président du Parti a salué la présence des responsables du Parti qui n’ont pas été reconduits dans le gouvernement, en rappelant que la réorganisation et l’ouverture constituent un tournant important, qui a entraîné des changements inhérents au fonctionnement de l’État qui, pour douloureux qu’ils puissent être, ne devraient nullement constituer des causes de rupture dans le compagnonnage politique », renseigne le communiqué du secrétariat exécutif national de l’APR.

Le document poursuit: «En effet, en procédant, le 1er novembre 2020, au remaniement du gouvernement par un recentrage du dispositif de pilotage de l’action publique, la consolidation de la Coalition Benno Bokk Yaakaar, l’ouverture aux autres forces de l’opposition et le rajeunissement des membres de l’équipe, le Chef de l’État impulse ainsi, un nouveau souffle, un nouvel élan, dans un contexte marqué par la Covid19 et ses impacts négatifs sur les économies de tous les pays du monde, les défis liés à la stabilité et à la sécurité dans notre sous-région, la recrudescence du phénomène de l’émigration irrégulière, entre autres ».

avec L'AS

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

30 - Novembre - 2020

France: Le FPDR sonne la mobilisation générale pour le juge Teliko

Les attaques contre la justice sénégalaise s’intensifient au moment où de nombreux délinquants du régime (M’Baye Prodac, Aliou Sall Pétrotim...

30 - Novembre - 2020

USA: Joe Biden se fracture le pied en jouant avec son chien

La fin d'année est riche en émotions pour Joe Biden. Tout juste élu président des États-Unis, l'ancien vice-président de Barack Obama s'est blessé...

30 - Novembre - 2020

CESE : Pourquoi Macky a augmenté les indemnités des conseillers

Les membres du Conseil économique, social et environnemental (CESE) vont bénéficier d'une augmentation de leur indemnité. La raison ? Selon Libération, ces...

30 - Novembre - 2020

Outré par les insultes à l'Assemblée, Sonko décide de...

Le leader du parti Pastef / Les Patriotes ne compte plus se rendre régulièrement à l’Assemblée nationale. Outré par les quolibets et insultes à...

30 - Novembre - 2020

"Macky et Wade sont en contact permanent"

Selon L'AS, c'est le directeur de Cabinet du chef de l'État, Mahmoud Saleh, qui a vendu, hier, la mèche à l'émission "Jury Du Dimanche" de iRadio. "Macky Sall et Me...