Un responsable du Ps en France dénonce: "L’APR, c’est comme un mendiant qui a tout mais qui refuse de partager"

12 - Septembre - 2017

L’APR, c’est comme un mendiant qui a tout mais qui refuse de partager. Maitre THIAM a raison. Ils se foutent royalement du PS. On devait avoir au minimum cinq ministres. Il est temps que l’on arrête notre discipline excessive pour arracher ce qui nous appartient. Toutes les coordinations PS du Sénégal, comme à l’étranger, doivent exprimer publiquement leur mécontentement, au lieu de continuer à le murmurer entre quatre murs. Il n’est pas questions que l’APR ne satisfasse pas les demandes d’OUSMANE TANOR DIENG, uniquement par la faute des faucons du palais, ceux-là qui veulent tuer le PS.
En France, nous allons peut-être les laisser tomber, d'autant que nous sommes dans une dynamique de rassemblement entre socialistes. Sur quinze députés de la diaspora, douze sont de l’APR. Depuis 2012, il y a au moins neuf cent nominations concernant les sénégalais de l’extérieur. Il n’y a pas un seul socialiste parmi elles. Rien qu’en France, nous frôlons les cents nominations, élus et recrutements. Pas un seul socialiste dans la liste. Ça suffit. Soit on est ensemble, soit on ne l’est pas.
Ce sont des gens avares, qui n’ont pas le culte du partage. Ils nous sollicitent que quand il s'agit d'élections. Ils savent que nous avons beaucoup de monde, surtout maintenant que la coordination est à nouveau à marche, avec le retour de tous les anciens qui étaient là avant 2000, ceux qui votent et qui sont dans les foyers. DEMBA SOW en sait quelque chose après avoir été partout avec ABDOURAHMANE DIALLO, très connu et apprécié auprès de cette frange de la population.
Depuis presque deux ans, MACKY SALL, de sa propre langue, à l'ambassade, a promis une correction de l’injustice que subissent certains partis de la coalition, surtout le PS. Depuis, rien n’a bougé. Au contraire, alors que le PS de France, avait déposé une seule candidature face aux cinquante-deux soumises par des militants de l’APR. La nôtre n’a pas était retenue. Pourtant il y avait trois sièges. Mais ils ignorent que plus ils vont martyriser le PS, plus nous allons nous renforcer. Nous avons fait trois élections ensemble, tout un symbole. Il n’y en aura pas une quatrième si rien ne change. Tant pis s'ils le prennent pour une menace. Ce qui est sûr, est qu'à Dakar, au PS comme à l'APR, ils saluent le très bon travail du PS dans la coalition.
Ils y a des postes libres dans les consulats. Il se dit même que les militants de l'APR se sont rués à DAKAR, juste après les élections pour être nommés. Si le PS n'est pas intégré dans l'administration dans les jours à venir, nous aller tuer la coalition en France. Beaucoup d'autres partis seront avec nous. Tant pis s'ils le prennent pour du chantage ou de la frustration. Pour nous, ce sera une simple réponse à leur cynisme, leur manque de respect envers le parti de Senghor et leur gourmandise insatiable.

Autres actualités

25 - Septembre - 2017

UN AUTRE AVENIR : LE NOUVEAU MOUVEMENT POLITIQUE CREE PAR LES DEMISSIONNAIRES DE BOKK GIS GIS/ EUROPE

Ibrahima Thiam, Fatoumata Chérif Dia et Ibrahima Wade, qui ont récemment démissionné de Bokk Gis Gis, viennent de lancer un nouveau mouvement politique...

22 - Septembre - 2017

Succession de Demba Sow : qui sont les candidats potentiels ?

Après la formation du gouvernement et l’installation de l’Assemblée nationale, l’ouverture de la grande bataille pour la succession de Demba Sow à la...

22 - Septembre - 2017

CAISSE DES DÉPÔTS : ALIOU SALL PROMET UNE MEILLEURE QUALITÉ DE GESTION DES PROCÉDURES

Le nouveau directeur de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), Aliou Sall, s’est engagé jeudi à contribuer à la préservation des ressources...

21 - Septembre - 2017

Florian Philippot annonce sur France 2 qu'il quitte le Front national

"On m'a annoncé que j'étais vice-président à rien".  Sur le plateau des "4 Vérités", sur France 2, Florian Philippot a annoncé, jeudi 21...

21 - Septembre - 2017

Formation du gouvernement : Benno AK Tanor estime que ses "attentes légitimes n'ont pas été pris en charge"

La coalition Benno ak Tanor s’est réunie en conférence des leaders à la maison du Parti Socialiste, Léopold Sédar SENGHOR le Lundi 18 Septembre 2017 en vue...